La pépite de la semaine : cocktails, assiettes à partager et bonne humeur au cœur des Batignolles

  • Olivia
  • Découvertes
  • 16/04/2018
© Les Françaises

À la fois chic et détendue, Les Françaises réunit les clés d’une soirée réussie : cocktails (vraiment) bons, petites assiettes à partager élaborées, et surtout un accueil aux petits oignons.  


C’est un concept qui fait fureur et qui séduit toujours autant les Parisiens adeptes de belles adresses – un barman et ses cocktails originaux, un cuistot et ses préparations goûtues, une déco recherchée et une bonne ambiance générale. C’est exactement ce que vous trouverez chez Les Françaises, créé par Michäel et Serge (fondateurs de la Mangerie), nouveau lieu où le haut de gamme se mêle à la simplicité pour donner un résultat charmant. 

Lors de notre visite un mercredi soir, l’endroit est déjà bien animé. Michaël, accoudé au bar, sympathique et tout sourire nous accueille très chaleureusement, tandis que Maxime Fischmann, derrière le bar, s'est déjà occupé de nous servir deux shots de bienvenue, à base de jus de fruits frais (et de saison of course) et on ne sait plus très bien quel alcool.

Moulures Art déco, mosaïques de grès rose pâle et banquettes aux tons pastel, le lieu est une ode à la douceur et au bon goût. Installés dans la seconde pièce en enfilade (un tantinet moins bruyante), on se laisse tout de suite tenter par un des cocktails audacieux au gin, concombre etc., fin et délicat en bouche. S’enchaînent ensuite les plats préparés avec soin par le chef Filipe Borges, qui n’utilise que des produits frais et bruts, intégralement travaillés sur place. La carte change régulièrement pour laisser place à l’inventivité du chef.  

Le soir de notre visite, nous dégustons tour à tour : un velouté d’asperges, œuf mollet, véritable tuerie ; un tataki de bœuf, patate douce, moins convaincant ; un tartare de veau crémeux, pleinement satisfaisant puis un ceviche de daurade qu'on aurait apprécié un peu plus relevé... Des plats loin d’être égaux mais dont les petites touches d’inventivité suffisent à séduire. Le tout arrosé d’un des vins à la carte qui fait tout à fait l’affaire, sans oublier l’assiette de coppa en guise d’amuse-gueule, simple et efficace.

Le dessert se veut également plutôt créatif – on opte pour un crumble destructuré aux poires : deux poires, une crème chantilly faite maison, saupoudrée de miettes de noisettes, une version plus light de la recette originale. Gourmandise oblige, nous n'avons pu nous retenir de choisir l’option nettement plus décadente – le cookie moelleux à la banane, noix de pécan, badigeonné de sa mousse caramel et beurre salé – dont l’intitulé se suffit à lui-même.  

Un accueil et une ambiance vraiment chaleureux, des cocktails qui valent le détour et des mets colorés font de cette adresse une pépite aussi bien en duo qu’avec toute une bande de copains. Une chose est sûr, elle fait office de première aux Batignolles – un concept qui ne pouvait que séduire dans le quartier.


Les Françaises

87, rue Legendre - 17e 
Plus d'infos