30 films références d’après Quentin Tarantino

Quand un grand monstre du cinoche s’exprime sur le cinoche : on prend note, et on regarde les films cités !

Nous le savons, Quentin Tarantino est cité parmi ces padres du 7e art. Le réalisateur n’a plus rien à prouver, et va sans doute consolider sa réputation une nouvelle fois cet été avec la sortie de Once Upon a Time in Hollywood avec Brad Pitt et Leonardo DiCaprio entre autres.

Pour connaître quelles sont les influences et références phares de ce monstre du cinéma, le média IndieWire a eu de la suite dans les idées… En effet, il a minutieusement collecté les long-métrages mentionnés par le réalisateur dans le cadre d’interviews.

De cette récolte bien pensée, on retrouve des classiques d’antan tels que Les dents de la mer (1975), Le Bon, la Brute et le Truand (1966) ou Apocalypse Now (1979), mais aussi des films plus récents mais tout aussi dingues comme Mad Max: Fury Road (2015).


Fight Club
(1999) de David Fincher

Frances Ha (2012) de Noah Baumbach

Le Bon, la Brute et le Truand (1966) de Sergio Leone

La Grande Évasion (1963) de John Sturges

The Host (2006) de Bong Joon-ho

La Dame du vendredi (1940) de Howard Hawks

Les Dents de la mer (1975) de Steven Spielberg

Mad Max: Fury Road (2015) de George Miller

Matrix (1999) des Wachowski

Memories of Murder (2003) de Bong Joon-ho

Police Story 3 : Supercop (1992) de Stanley Tong

Shaun of the Dead (2004) d’Edgar Wright

La Piel que habito (2011) de Pedro Almodóvar

Le Convoi de la peur (1977) de William Friedkin

Speed (1994) de Jan de Bont

Taxi Driver (1976) de Martin Scorsese

Team America, police du monde (2004) de Trey Parker

The Will Be Blood (2007) de Paul Thomas Anderson

Toy Story 3 (2010) de Lee Unkrich

Incassable (2000) de M. Night Shyamalan

Young Adult (2011) de Jason Reitman

Apocalypse Now (1979) de Francis Ford Coppola

Audition (1999) de Takashi Miike

La Chouette Équipe (1976) de Michael Ritchie

Battle Royale (2000) de Kinji Fukasaku

Boogie Nights (1997) de Paul Thomas Anderson

Carrie (1976) de Brian De Palma

Génération rebelle (1993) de Richard Linklater

Dogville (2003) de Lars von Trier

Enter the Void (2009) de Gaspar Noé

Fin des articles