Champeaux, sous la Canopée

  • La Rédac'
  • Bistrots
  • Publié le 7 Juillet 2022 à 10h37
Champeaux - 12, passage de la Canopée

Au cœur du 1er, Champeaux est la bonne adresse parisienne où passer à tout moment de la journée. Ouverte par l’un des chefs les plus emblématiques de la capitale, Alain Ducasse, elle nous délecte d’une cuisine traditionnelle française dotée d’une touche de modernité.

Logée au cœur des Halles sous la Canopée, Champeaux est l’établissement “bon vivant” d’Alain Ducasse. Imaginé comme un lieu de rendez-vous, son décor nous plonge dans l’ambiance d’une gare, où en attendant notre train – ou plutôt notre plat –, on observe ce lieu de vie évoluer au fil des minutes qui passent. Les amoureux dans les alcôves pour un dîner en intimité, la bande de potes en terrasse cocktail à la main, et le rendez-vous professionnel sur les banquettes en cuir… Ici, chacun invente sa propre expérience de la brasserie contemporaine.



Sous son espace aérien couvert d’armatures industrielles, la spacieuse salle aux nombreuses baies vitrées laisse passer la lumière naturelle de la journée. La – grande – touche qui fait toute la différence ? Son énorme tableau d’affichage à volets. Comme ceux que l’on trouve dans les gares et les aéroports, les plats à l’affiche défilent. En liaison interactive avec la cuisine, on regarde les lettres s’effacer pour laisser place à d’autres produits.



En cuisine, le chef Louis Kothe est aux commandes. Pour sa première fois dans un restaurant Ducasse, il a carte blanche pour moderniser les plats de brasserie. On retrouve les incontournables du menu comme le tartare de bœuf, la soupe à l’oignon et la blanquette de veau ; mais également des plats revisités que le chef s’accorde à faire évoluer tous les 2 mois pour une carte toujours variée. Le petit plus ? Ce sont des produits frais et de saison que l’on retrouve dans nos assiettes.



En entrée, on choisit le fameux maquereau à la flamme, ponzu et avocat grillé. Fondant en bouche avec une petite touche d’acidité, ce plat est à tomber ! Pour continuer, on demande conseil aux habitués et on tente la poitrine de cochon et ses 48h de préparation. Accompagné d’un millefeuille de pommes de terre, impossible de passer à côté. En dessert, on déguste l’excellent savarin au rhum pour finir sur une touche onctueuse sans être trop sucrée ; on accompagne le tout d’un cocktail ou d’un bon vin. L’objectif du chef est de miser sur la légèreté, et le mélange parfait avec les sauces relevées. Avec une nouvelle carte le 5 juillet, on sait où aller manger.

Champeaux
12, passage de la Canopée
Westfield Forum des Halles – 1er
Du lundi au dimanche de 12h à 22h
Réservation conseillée
Retrouvez Champeaux sur Instagram et Facebook
Tél : 01 53 45 84 50

Fin des articles