Michel Sarran perd une étoile Michelin et verse quelques larmes

undefined 1 mars 2023 undefined 17h01

Maria Sumalla

En attendant le fameux palmarès 2023 (qui sortira le 6 mars prochain), le Guide Michelin nous dévoile quelques nouveautés croustillantes, qui sont loin d’être de bonnes nouvelles pour certains. À Toulouse, le chef Michel Sarran en a fait les frais. Une semaine avant le délibéré, son restaurant s’est vu dépossédé de sa deuxième étoile. Ouch.

Michel Sarran n’est pas le seul à avoir perdu une de ces fameuses étoiles : le restaurant parisien de Guy Savoy et l’adresse de Christophe Coutanceau à La Rochelle ont subi le même sort. Pour le chef toulousain, cette nouvelle a valu quelques larmes. Il se confie d’ailleurs au Parisien : « Sincèrement, ça fait mal. C’est un coup de massue. L’ego en prend un coup. Ça fait 20 ans que j’avais ces deux étoiles. Mais il faut l’accepter. C’est un uppercut, mais on n’est pas KO ».

Michel Sarran en a profité pour évoquer la méthode bancale du Guide Michelin pour annoncer ces nouvelles. « Je voudrais dire que c’est la première fois que c’est annoncé une semaine avant la parution du guide. Je ne trouve pas cela très respectueux pour mes équipes, ni pour les clients qui ont déjà réservé. On a l’impression d’être désigné comme les mauvais élèves de l’année… »

La pilule a du mal à passer, mais le chef au fameux tablier noir n’en démord pas. « Je ne travaille pas pour Michelin mais pour les gens qui viennent tous les jours. » Il n'y a plus qu'à venir goûter sa cuisine !