Où manger une bonne raclette à Nantes ?

Il commence à  faire froid, l'été est derrière nous. C'est officiel : je déclare ouverte la saison des raclettes ! Conviviale, réconfortante et bien fat, on n'a toujours pas trouvé mieux que la raclette pour réchauffer les coeurs (et les corps) et rassembler les copains ! Franchement, même les barbec' d'été ne lui arrivent pas à la cheville. On a cherché pour toi les restos dans le coin qui te proposent une raclette !

Une raclette au resto ?

Pour ceux qui préfèrent faire une raclette ailleurs que chez eux, pour ne pas avoir l'appart et les fringues qui sentent le fromage pendant 1 semaine, quelques restaurants nantais vous proposent une bonne raclette à l'ancienne. Suivez le guide !

Des patates, des patates et encore des patates : un amour de pomme de terre

C'est la seule adresse en plein centre-ville de Nantes à proposer une bonne vieille raclette des familles. En même temps, ça aurait été étrange que le temple de la patate n'en ait pas à la carte ! L'avantage, c'est que si t'as un pote qui n'est pas trop branché raclette (oui y a un relou de ce type dans toutes les bandes...), il peut se contenter d'un autre plat ou troquer la raclette contre une reblochonnade ou une tartiflette. Par contre, lève-toi de bonne heure ou réserve pour ne pas attendre dans le froid qu'une table se libère.

Un amour de pomme de terre
du lundi au jeudi 12h - 14h30, 19h - 23h
vendredi, samedi et dimanche 12h - 14h30, 19h - 22h
4 rue des Halles - Nantes

Tél. : 02 40 47 66 37

Pour les cheese addicts : le bar à fromages Le Brie qui Court

C'est déjà depuis juillet 2018 que Coralie régale les nantais de ses sélections de fromages dans son bar à fromage situé rue des Carmes. Au Brie Qui Court, tu peux choisir de déguster des fromages sur place, en salle ou en terrasse, et tu peux également acheter tes fromages coup de coeur pour les manger chez toiLe midi, Coralie te propose des recettes à base de fromage (sandwichs, salades, tartes, tartines, ...). Le soir, Le Brie Qui Court passe en mode afterwork et te propose une sélection de planches de fromages pour tous les goûts.

Quand la saison est arrivée, Le Brie qui Court te propose une raclette améliorée à consommer sur place, avec du fromage à raclette, mais aussi du Morbier, de la tomme de Savoie, du reblochon, ... Bref, tout ce qu'il faut pour faire une bonne overdose de fromage comme on les aime. Et si tu préfères te faire une raclette à la maison, ils proposent des plateaux prêts à l'usage mêlant fromage à faire fondre et charcuterie.


Si tu ne vas pas à la montagne, la montagne viendra à toi !

Le Brie Qui Court
22 rue des Carmes - Nantes
du mardi au jeudi 11h - 14h30, 17h00 - 21h
vendredi 11h - 14h30, 17h - 22h30
samedi 11h - 22h30
fermé le dimanche et lundi

Dans un châlet, comme à la montagne : La Vacherie

Sur réservation uniquement, La Vacherie vous propose de privatiser son châlet situé à l'extérieur du restaurant pour vous faire une raclette entre amis (jusqu'à 9 personnes). Dans ce châlet en bois avec vos petits plaids, vous vous croirez à la montagne alors que vous êtes à deux pas de La Beaujoire !

privatisation chalet raclette nantes

La Vacherie
du lundi au jeudi 12h - 14h, 19h - 22h

vendredi et samedi 12h - 14h, 19h - 23h
dimanche 12h - 14h
châlet sur réservation uniquement

La raclette à la plage, aou cha-cha-cha : L'Altitude, à Pornichet

C'est curieux, un restaurant d'altitude au bord de la mer, non ? Ben ouais mais c'est pas parce qu'on aime les fruits de mer qu'on ne peut pas aimer aussi les bons petits plats savoyards ! Car c'est la spécialité de cette charmante adresse, où l'on vient se réchauffer au coin du feu. Tartiflettes, fondues savoyardes, raclettes dégoulinantes. Miam ! A noter qu'ils font aussi le mont d'or cuit au feu de bois !

L'Altitude
116 avenue de Mazy - Pornichet
Tél. : 02 40 70 75 84

Une raclette à  la maison ?

Mais comme rien ne vaut une bonne vieille raclette entre potes à la maison, avec rouge qui tache et belote pour terminer le repas, voici quatre excellentes crèmeries et fromageries où faire le plein de fromage à raclette, et pas que d'ailleurs ! 

La Crèmerie des Carmélites

Adresse par excellence pour les amoureux du fromage, on y déguste d'excellents plateaux, et on y est très bien conseillé. En prime, on peut venir se taper un peu de fromage au patio, sorte de bar à fromage ! Nul doute qu'en période de grand froid, les crémiers sauront t'orienter vers leur meilleur fromage à raclette !

cremerie-des-carmelites-fromages-raclette

La Crèmerie des Carmélites
15 rue de Verdun - Nantes
Tél. : 02 40 47 19 24
Ouvert du mardi au samedi de 9h30 à  20h30

La Fromagerie Beillevaire

On ne le présente plus ! Pascal Beillevaire est la crème de la crème des fromagers ! Basé à Machecoul, tous les bons restos nantais se fournissent chez lui. Et toi aussi, pour tes soirées raclette. T'es certain d'épater tes potes avec un bon fromage à raclette de chez Beillevaire. À Nantes, tu trouveras une fromagerie, mais sinon, tu peux te rencarder sur les marchés du coin où tu peux acheter du fromage Beillevaire.

Fromagerie Beillevaire
8, rue Contrescarpe - Nantes
Tél. : 02 40 12 02 70
Ouvert du mardi au samedi de 8h30 à  19h30

Le dernier arrivé, rue des Carmes également : Maison Frometon

Pâte dure ou molle, pâte persillée ou jolis chèvres affinés, il n’y a que l’embarras du choix à la Maison Frometon. Amélie Borde a ouvert cette fromagerie/crèmerie/épicerie fine le 4 octobre dernier, rue des Carmes. Amélie a fait le choix de travailler au plus près de ses producteurs. Elle propose -entre autre- des douceurs qui arrivent directement du Jura, de Savoie, d’Auvergne et du Pays Basque. Son beurre au sel de Guérande, sa crème crue, son lait cru et ses yogourts fermiers viennent tout droit d’une ferme située à 20 minutes de Nantes. Encore une belle adresse où acheter de l'excellent fromage à raclette, mais pas uniquement !

maison frometon fromagerie nantes

Maison Frometon
du mardi au vendredi 09h30 - 14h, 15h30 - 20h
samedi 09h30 - 20h
dimanche 10h - 13h30
21 rue des Carmes - Nantes
site internet - Facebook - Instagram
02 28 29 62 73

Fin des articles