La « ronron thérapie » débarque dans une école de la région !

  • Sian
  • Société
  • 30/05/2018
© askideas.com

Ça t’arrive, après une mauvaise journée, de te presser pour rentrer chez toi juste pour câliner ton chat et laisser son ronronnement te remonter le moral ? En France, on peut désormais aller à l’école (ou du moins y mettre ses enfants) tout en profitant des bienfaits de la « ronron thérapie ». On t’explique !

L’École Candide, à L’Isle-sur-la-Sorgue, est la première en France à intégrer la « ronron thérapie » dans sa pédagogie. Le principe ? Pendant que les enfants vaquent à leurs occupations, une dizaine de chats se promènent de classe en classe et calment les élèves. On envie les soixante-quinze élèves de cette école (du CP à la 3e) et les sept enseignants qui, tous les jours, ont la chance de voir passer les félins sur leurs bureaux, les câliner pendant les exercices et s’en occuper.

Mais comment ça marche ?

Les études scientifiques ont montré que le ronronnement du minou, dont les fréquences basses se situent entre 20 et 50 Hz, a un effet sur notre cerveau. Paf ! Notre cerveau commence à produire de la sérotonine, considérée comme une « hormone du bonheur » et impliquée dans notre sommeil et notre humeur, et on se sent mieux. Rrrrrr.


D’après Michèle Bourton, ancienne de l’Education nationale et fondatrice de l’école Candide (2013), les enfants ont depuis changé de comportement. Plus de confiance en eux, moins de stress et une ambiance scolaire plus détendue, et ce pour les élèves comme pour les enseignants. Bien sûr, la pédagogie associée à cette « ronron thérapie » va dans le même sens, avec des cours moins longs (45 minutes), des classes moins chargées et une absence de devoirs à la maison. Les frais de scolarité s’élevant à 390 € mensuels, l’école du bonheur n’est pas accessible à tous les enfants, certes, mais on est content pour ceux qui ont l’opportunité d’y étudier ! Ronron, relax, câlins ? On peut retourner à l’école, nous ?

Plus d'infos