Suite aux plaintes de passagers, des compagnies aériennes proposent des zones sans enfant

Les longs trajets en avion sont parfois très compliqués pour certains enfants en bas âge et plus vieux. Forcément, l'impatience se fait sentir pour le plus grand plaisir des autres passagers... ou pas !

Des compagnies aériennes ont décidé d'instaurer des zones sans enfant pour le confort de ses passagers qui voyagent sans petits humains. Pour cause : de plus en plus de voyageurs ne supportent plus le comportement de certains enfants pendant les longs trajets : pleurs, cris, bruit... Pour exemple, une américaine de 26 ans a elle même contacté la compagnie avec qui elle a voyagé pour leur proposer cette solution suite à un vol compliqué. Elle dit avoir vécu l'enfer pendant 3h à côté d'un petit garçon infernal. Dans une publication TikTok, elle partage son témoignage : "Pourquoi les vols réservés aux adultes n'existent-ils pas ? Je paierais tellement d'argent pour ça ?" 

via GIPHY

Et pour le coup, elle n'est pas la seule. Puisqu'en effet, des zones sans enfant existent déjà chez certaines compagnies : Malaysia Airlines, AirAsia, Scoot Airlines, IndiGo... Ajoutez un supplément lors de la réservation de votre vol et vous pourrez vous retrouver dans un coin plus "calme". 

Zones sans enfant

On vous laisse bien évidemment imaginer à quel point la publication (vue plus de 700 000 fois) de cette jeune femme a divisé les internautes. Beaucoup de parents se sont indignés tandis que d'autres passagers étaient bien d'accord avec elle ! "En tant que maman, je veux aussi un vol réservé aux adultes" retrouve-t-on en commentaire. A ce sujet, une enquête a été réalisée par Skyscanner qui confirme que les usagers souhaiteraient en majorité (52%) avoir des vols sans enfant. Selon nos confrères de 20 Minutes : "Le comparateur de vol on-line a réalisé un sondage sur son site internet et les résultats indiquent que 42% des personnes ayant répondu et qui n'ont pas d'enfants préfèrent s'asseoir aussi loin que possible des enfants, 10% des personnes ayant répondu sont plus catégoriques et préfèreraient carrément des vols sans enfant. 9% ont admis que, bien que eux même soient parents, ils préfèrent aller loin des autres enfants vu que leurs propres enfants «savent se comporter» et ne dérangent pas les autres voyageurs. 10% des enquêtés sont parents, mais souhaiteraient qu'il y ait une zone réservée seulement aux familles pour ne pas déranger les autres passagers."

Fin des articles