5 faits totalement insolites qui se sont déroulés à Lyon

On va commencer par enfoncer une porte ouverte : Lyon est une grande ville. Et comme dans toutes les grandes villes, certaines actualités défraient fréquemment la chronique et font vibrer les foules. On s’est alors amusé à sélectionner quelques actus complètement insolites qui nous ont étonné et fait marrer ces derniers mois.


Pour s'envoyer en l'air, commençons par grimper sur le toit

Nous sommes en septembre 2017. Alors que l’été indien bat son plein, la chaleur pesante donne des envies coquines à un jeune couple. Plutôt que de crever dans leur appartement, ces derniers décident de braver l’interdit pour aller faire des galipettes à la fraîches sur le toit de leur immeuble. Manque de chance, un voisin curieux passe son nez par la fenêtre et a l’idée lumineuse d’immortaliser cette scène intense et de la relayer sur Twitter. Des images brûlantes…


« Allô les pompiers, ici Félix le chat ! »

via GIPHY

Un chat coincé dans une voiture à Solaize dans le Rhône (à 20 minutes de Lyon) est parvenu à appeler les pompiers en déclenchant le dispositif d'appel d'urgence (accidentellement ou pas, la question reste entière...). En prenant son téléphone ? Que nenni : depuis le 1er avril dernier, les voitures vendues en France sont toutes équipées d'eCall, un dispositif d'appel d'urgence servant à prévenir les secours en cas d'accident. Une fois arrivés sur place, les pompiers se sont aperçus qu'il s'agissait d'un félin qu'ils ont finalement libéré.

Notre article


L’étudiant qui pratiquait la pêche à l’hame(sauci)çon dans le Rhône

« Un jour à nos débuts, nous pêchions avec des vers et nous avons discuté avec un pêcheur qui ne pêchait qu’avec du saucisson… Et avec succès. Depuis, nous en avons fait notre unique appât : on le conserve, il sent fort et nous en accrochons 3 ou 4 tranches à l’hameçon. » Une astuce qui porte ses fruits puisqu’il permettra de sortir un énorme silure de 2,20 mètres et 50 kilos du Rhône aux abords de la Passerelle du Collège. La preuve que même la poiscaille ne sait pas dire non aux spécialités locales.

Notre article


« Vous prendrez bien un peu de salade verte avec votre burger ? »

On est tous d’accord : se faire livrer de la bouffe à domicile, c’est carrément le pied. Eh bien figurez-vous que le concept a fait des émules et a largement dépassé les frontières de l’agro-alimentaire. En octobre dernier, on apprenait qu’un Lyonnais s’était inspiré d’Uber Eats pour proposer ses services et des « livraisons dans tout Lyon » et « en moins d’une heure ». À la carte : des « produits de haute qualité » et des « salades » en provenance des Pays-Bas ou d’Espagne à 10 euros le gramme. On ne parle évidemment pas de salades niçoises mais de shit les amis, ouvrez donc les yeux…

Notre article


Jeter l’argent par les fenêtres (ou à la déchèterie)

via GIPHY

Il y a des jours où rien ne va… Après une dure journée de labeur et après avoir compté sa recette du jour, un commerçant lyonnais a minutieusement déposé l’argent dans un carton. Un carton qu’il avait ensuite prévu de déposer à la banque, juste après un stop éclair à la déchèterie. Vous voyez venir la catastrophe ? Bingo : le génie a alors dégagé le carton plein de biftons sur une montagne de déchets. Et lorsqu’il s’en est finalement aperçu quelques minutes plus tard, les billets étaient déjà broyés et compactés. Pas sûr que la banque accepte ça…

Notre article

Fin des articles