La plus belle ville de France est à 30 minutes de Lyon selon un journal britannique

undefined 27 septembre 2022 undefined 11h35

Antoine Lebrun

Alors celle-là, on ne l’avait vraiment pas vue venir… Le célèbre journal britannique The Daily Telegraph (tiré à 170 000 exemplaires) a rendu un hommage appuyé à la ville de Vienne tout près de Lyon, considérée comme « la plus belle ville de France dont personne n’a jamais entendu parler » selon le titre d’un article également relayé dans le Courrier International. De passage dans la cité iséroise cet été, le journaliste britannique du quotidien n’a pas tarit d’éloges pour la commune de 30 000 habitants.

« Pénétrer sur la place Charles-de-Gaulle (anciennement place du Palais) par une belle journée ensoleillée à l’heure du déjeuner donne l’impression de faire un voyage dans le temps, décrit le journaliste Chris Leadbeater dès les premières lignes. Certes, pas comme si l’on descendait d’une DeLorean ou si l’on se trouvait dans un décor digne d’un roman de HG Wells : pas de traces ici de pneus fumants ou de visions du futur. Non, on se trouve sur la voie de la Rome antique, dans toute sa splendeur et sa majesté architecturale ».

Une ode à la gastronomie locale

Ce dernier en profite aussi pour déclarer sa flamme à la gastronomie locale et à quelques bonnes tables à connaître : « En réalité, Vienne est juste une ville de province de 30 000 habitants, éclipsée par sa proche voisine Lyon, qui se situe à 35 kilomètres en amont. Mais allez la visiter pendant les mois les plus chauds, lorsque les dîneurs s’entassent à l’intérieur ou à la terrasse des petits restos de la rue du Musée et de la rue de la Table-Ronde – comme chez Muse, qui sert des épaules d’agneau épicées, ou au restaurant L’Estancot, spécialisé dans les "criques" (des galettes de pommes de terre râpées frites, typiques de la région rhodanienne), garnies de gambas, de champignons et de beaucoup d’autres accompagnements… ».

S’ils ne sont pas les plus doués en cuisine, nos amis britanniques n’ont pas leur pareil pour parler du savoir-faire française…

L'article complet (en anglais)