JO 2024 : Aya Nakamura sur du Edith Piaf pour la cérémonie d’ouverture ?

undefined 1 mars 2024 undefined 16h51

Clemence Varene

Le 19 février, selon L’Express, Macron se serait chargé personnellement d’auditionner Aya Nakamura, au sein du Palais de l’Élysée, pour organiser la cérémonie d’ouverture des JO, qui aura lieu le 26 juillet prochain. Et il se pourrait que la chanteuse franco-malienne en profite pour rendre hommage à Edith Piaf.


Une cérémonie à la fois « populaire et élitiste »

« La France, c'est à la fois Édith Piaf, mais aussi Jul, Natalie Dessay. C'est tout un tas de genres musicaux. La France, c'est le fromage, mais aussi le bretzel, le couscous. C'est tout un tas de diversité », déclarait il y a quelques semaines Thomas Jolly, chorégraphe en charge de l’organisation de la cérémonie d’ouverture. « L'idée est de redire que la France est un récit qui s'enrichit en permanence. »

Et c’est sans doute cette diversité que le Président cherche à mettre en avant en faisant le choix d’Aya Nakamura, l’une des chanteuses françaises les plus écoutées à l’international, ne l’oublions pas. Un choix qui tombe à pic, cela dit, puisque que, interrogée sur ses goûts musicaux au moment de choisir une chanson potentielle, l’artiste a affirmé qu’elle aimait « beaucoup Edith Piaf ».

Mais, alors même qu’aucun titre précis n’a pour l’instant été annoncé, la chanteuse se prend déjà malheureusement les foudres de Twitter (et de certains journalistes), et on trouve ça bien dommage. Le challenge est élevé, oui, mais pas forcément insurmontable pour l'interprète de "Djadja", et on attend de voir ce que ça va donner avec impatience.