Les 5 meilleurs bars cachés de Bordeaux

undefined 12 février 2020 undefined 15h50

Margaux Bongrand

L'Eglise

Un nouveau rituel s'opère pour pouvoir accéder à ce dernier bar associatif VRAIMENT caché. Et pour cause ? Pour pouvoir pénétrer le nouvel eden basé sur la religion sonore, il faudra connaître l'un des apôtres déjà habitués. Pour garder un minimum de confidentialité, l'établissement mise uniquement sur le bouche-à-oreille. C'est ainsi qu'une communauté s'y est créée, loin de l'hyper-foule néfaste de soirée, où l'environnement reste paisible et où il fait bon festoyer. L'Eglise est ouverte jusqu'à 4h du matin et accueille seulement 55 personnes, triées sur le volet. Comme tout bar associatif qui se respecte, il faudra débourser une adhésion (ici 10€ pour l'année). Doté de 3 salles à ambiances distinctes, d'une quarte drinks locales de qualité et d'une programmation diabolique, le bar associatif redore l'image de ses aînées. Un nouveau lieu de culte de la vie bordelaise est né. Encore faut-il pouvoir trouver la porte. A vous de jouer ! 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par The Beefy Mix (@thebeefymix)

Le Symbiose

Dans le fond de ce restaurant on trouve une grande horloge. Cet objet de décoration cache un bar à cocktail. Une fois dedans, nous aterrissons dans un ancien chai bordelais décoré avec goût. Pierres apparentes, plafond de bois, voûtes, tables en rondin et chaises scandinaves font le charme de ce bar qui prépare aussi des tapas excellentes (pintxos, cromesquis...). Côté ambiance, c'est lumière tamisée et musique hétéroclite qui font vivre cette grotte intimiste. La nouvelle carte sur le thème des mythes et divinités vaut le détour.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Symbiose (@symbiosebordeaux)

Le Symbiose
4 quai des chartrons, 33000 Bordeaux

Le point rouge

Agencé dans un majeustieux chateau bordelais, ce bar à cocktail sert des breuvages alléchants à un prix défiant toute concurrence. Lorsqu'on arpente le quai de Paludate et qu'on tombe nez à nez avec le Chateau Descas et son passé sombre, on passe devant sans le voir. Aujourd'hui reconnu, l'adresse des bords de Garonne tient le pari de rester discrète, et plus vraie que certaines. Canapés en cuir, poutres et pierres apparentes font le charme du point rouge, qui sert également des tapas pour accompagner les cocktails.

Le point rouge
1 quai de Paludate, 33000 Bordeaux

Maison Julien 

Dernier arrivé de la rue Bouffard et du quartier Gambetta, la Maison Julien n'aura pas tardé à se faire remarquer avec un concept hybride qui a du caractère : bar à vin, à tapas et brocante. Ouvert l'été dernier, il a très vite séduit par son ambiance chaleureuse, sa décoration raffinée (vous pouvez même repartir avec un canapé des années 50) et sa carte de tapas fins et gourmets issus de producteurs du coin. Mais le clou du spectacle se niche au sous-sol de l'établissement où 2 caves ultra-intimistes se privatisent régulièrement pour des anniversaires ou accueillent des fêtards lors de soirées Dj sets. Un antre discret où il fait bon manger, picoler et se dandiner. 

Maison Julien
35 Rue Bouffard, 33000 Bordeaux

L'apotheck

Dans des couleurs bleu canard et jaune très tendance, ce bar chill propose des DJ's set du jeudi au samedi ainsi que des soirées à thème régulièrement. Une jolie banquette des fauteuils en velour et un mur en brique rouge dans le fond insuffle un côté très chic. L'Apotheck vient de lancer sa nouvelle carte avec de nombreux cocktails. On aime son ambiance intimiste et chaleureuse. Qui a dit qu'un spot discret ne pouvait pas marcher ?!

L'apotheck
96 rue notre-dame, 33000 Bordeaux