Makito, voyage au coeur d'une feuille de nori

© Makito

Prenez le meilleur du Japon, le meilleur du Mexique, mélangez... Vous obtenez Makito, la savoureuse fusion du maki et du burrito. Déjà bien établie en Californie, cette tendance culinaire a enfin débarqué dans notre belle endormie, et à deux pas de la porte de Bourgogne. Explications.


Il est des voyages dont on ramène des souvenirs et d'autres dont on ramène... un concept.
Et c'est dans les valises de David et Robin que celui du sushi-burrito a traversé l'Atlantique pour atterir à Bordeaux. Fusion de deux cuisines, le Makito est aussi le fruit de deux baroudeurs réunis autour d'une passion : la bouffe healthy. Après avoir parcouru les quatre coins du globe, ces deux-là sont bien décidés à partager leurs expériences, mais pas n'importe lesquelles. Celles qui se hument, se touchent, se goûtent, s'apprécient et nourrissent


Makito, quézako ?

Le makito peut se définir de deux manières : La première consiste à dire que c'est un énorme maki qui se dévore comme un burrito.  La seconde, que c'est un burrito dont la tortilla de blé aurait été troquée par une feuille de nori de 21 cm par 21 cm. L'ensemble se déguste avec les doigts et on en est gaga. Mais l'enveloppe est comme la devanture de l'adresse : le plus intéressant se passe à l'intérieur. 


21 cm de voyage

Si chaque recette nous fait voyager à travers le Mexique (Mijito), le Népal (Sandji), la Californie (Shikako) ou encore le Cambodge (Mama Piu), c'est que toutes racontent une histoire. Leur nom est d'ailleurs un hommage à une figure de leur voyage qui le leur a inspiré.
L'incontournable Hjalti - prononcer "Yalti" - par exemple, est le nom de cet ami islandais, maître baleinier-saumonier à Reykjavik (oui ça existe) chez qui nos deux jeunes amis ont séjourné. Ils y ont appris non seulement à choisir mais aussi à préparer le saumon comme personne grâce au savoir-faire et au partage de cet expert en poisson. Associé à la menthe, le wasabi cream, le concombre, la carotte, le chou et l'avocat, il faut bien l'avouer qu'il fait partie des best-sellers de la boutique.

Le Masuto, quant à lui fait référence à un chef japonais haut en couleur que le hasard d'une soirée hawaïenne a transformé en amitié, et surtout en cours de cuisine. En effet, mis au défi de le rejoindre à l'aurore s'occuper des préparations, nos deux acolytes se sont retrouvés en cuisine, au milieu d'une symphonie de couteaux à s'imprégner des méthodes de préparation du thon rouge et de l'albacore façon hawaïenne. En découle une recette onctueuse à laquelle la mangue, le concombre et la sauce épicée renvoie l'image d'une Hawaï ensoleillée.

Forts de ces enseignements, les deux jeunes-hommes sont attentifs aussi bien à la qualité des produits qu'à leur environnement. C'est pourquoi ils se fournissent majoritairement "très" local en faisant fonctionner les commerçants du quartier. 

Les makitos peuvent s'accompagner de pico de gallo, tzatziki ou de guacamole et les formules oscillent faiblement entre 13€ et 15.90€.
Le bonus? Les recettes se déclinent aussi en véritable plat - le bolito -  au format poke bowls. Un régal aussi bien pour les pupilles que pour les papilles. Mais la grande nouveauté réside dans le nouveau format "Minito" : un maki non coupé à la longueur parfaite pour être dégusté ( parce qu'il faut l'avouer, le format burrito c'est moins pratique surtout lorsque tu es en "date" !). Côté boisson, même esprit, on reste dans l'inédit. Ici est le seul lieu bordelais où l'on peut siroter d'authentiques micheladas, ce cocktail pimenté s'apparentant à un bloody mary à la mexicaine. Pour les plus classiques, on se désaltère à coup de typiques aguas frescas dont les recettes plus fraîches les unes que les autres accordent pastèque, ananas, menthe, citron vert ou mangue

Le tout se déguste dans un cadre bien de chez nous, lui. Le Makito a investi une cave voûtée faite de cette pierre blonde qui fait le charme de notre ville. Lumineuse et chaleureuse, elle mixe les ambiances pour un retour en douceur en terre bordelaise.

Cela va faire un an qu'ils nous régalent de leurs recettes et ils comptent bien le fêter et instaurer des recettes éphémères en collaboration avec des talents culinaires bordelais.

Muchas arigato !

Le Makito
67 cours victor Hugo, Bordeaux
Du lundi au samedi 12h00-15h00 / 18h00-22h30 
Service continu vendredi et samedi
Instagram
Site

Fin des articles