Hyperloop, le train ultra-rapide s'installe à Toulouse

  • Marie
  • News
  • Publié le 25 Janvier 2017 à 00h00

Énorme coup de projecteur sur Toulouse : le train futuriste filant à plus de 1000 km/h va installer sa base de recherche et de développement, ainsi que sa piste d'essai sur le site de l’ancienne base aérienne de Francazal. L'accord avec Toulouse Métropole a été signé ce mardi 24 janvier.

Ce n'est finalement pas le projet avorté des studios de cinéma qui occuperont les anciens locaux de Francazal mais un projet complètement fou et innovant. La start-up californienne Hyperloop Transportation Technologies installe son "labo", le Hyperloop™ Innovation Hub, chez nous. Fondée en 2013, la société travaille sur un système futuriste de transport à très grande vitesse via des capsules en lévitation dans des tubes en acier à basse pression. Imagine un San Francisco - Los Angeles (ou un Toulouse - Montpellier) en moins de 30 minutes ou encore un Paris - Berlin en à peine une heure : le rêve !

hyperloop toulouse

Pourquoi la start-up californienne a-t-elle choisi de s'implanter à Toulouse ?

Le CEO de Hyperloop Transportation Technologies (HTT), Dirk Ahlborn, affirme que "Toulouse est le centre névralgique de l’industrie aérospatiale européenne et il nous semble tout à fait naturel d’avoir une présence ici, aux côtés de nombreux de nos partenaires et confrères".

Avec l’installation d’Hyperloop™ Innovation Hub, Toulouse confirme sa place mondiale dans la mobilité et les transports et ajoute une corde de plus à son arc ! Capitale mondiale de l’aéronautique et capitale européenne de l’espace, labellisée French Tech, centre universitaire et de recherche de classe mondiale, Toulouse est "the place to be" des start-ups, entreprises, industriels et investisseurs.

Concrètement, qu'est-ce que le Hyperloop™ Innovation Hub ?

  • un centre de recherche & développement européen avec une trentaine d’ingénieurs et doctorants, chargés de mettre en œuvre le développement du programme, de perfectionner les technologies existantes et de développer de nouvelles technologies
  • une piste d’essai d’une longueur d’environ 1 km
  • la Hyperloop™ Academy, une plate-forme de relation avec les universités et les laboratoires de recherche
  • le Hyperloop™ Lab, un incubateur de start-up travaillant sur des technologies connexes au projet Hyperloop™
  • un Demonstration Center, à la fois vitrine du programme HyperloopTM et des savoir-faire technologiques de HTT et lieu événementiel et touristique visant à constituer une communauté Hyperloop.

hyperloop toulouse

Les premiers aménagements seront lancés dès 2017 et ce projet piloté par So Toulouse, l'agence d'attractivité de Toulouse Métropole, va permettre la création d'une cinquantaine d'emplois directs à Toulouse. Espérons aussi que la ville rose soit parmi les premières villes à bénéficier de l'Hyperloop, parce qu'un Paris - Toulouse en 6h30 en intercité, ce n'est pas possible les gars, pas en 2017 !

Fin des articles