Centre d'art, gastronomie, sport, jungle urbaine : Bienvenue au futur tiers-lieu de Toulouse

© Crédits : Atelier Marguerit/Asylum

C'est un écoquartier de 12000m² qui va bientôt voir le jour à la Cartoucherie. A l'image de ce qui existe déjà à Bilbao, Lisbonne ou encore Berlin, c'est un projet de très grande ampleur qui est en train de prendre forme dans les anciennes halles. On vous en dit plus sur ce qui ressemble à s'y méprendre à l'un de nos futurs lieux de vie préférés.


L'investissement total est de 22 millions d'euros et le résultat devrait être à la hauteur des attentes. 

C'est en 2015 que le projet, poussé par la ville de Toulouse et un investisseur ambitieux est validé. L'idée et sa mise en place donnent envie et c'est ainsi que l'on pourra découvrir, début 2020, un espace mêlant culture, sport, gastronomie, économie, commerce, espace petite enfance, nature...

Toute une halle sera consacrée à la gourmandise avec un espace dédié de 2900m², rien que ça. 

Concernant la sport on retrouvera une école de danse, un espace d'escalade de 2100m², de la slackline, du parkour, du yoga... 800m² seront mis à disposition pour y faire du squash, le tout réparti sur 4 terrains.

Un centre d'art aura lui pour mission de présenter des expositions et performances au plus grand nombre et sera géré par le BBB.

A quelques mètres du bâtiment "principal", une salle de spectacle pouvant accueillir 500 à 800 spectateurs va également voir le jour. Concerts, théâtre... Il est prévu d'en faire un lieu forcément festif, convivial et surtout plein de musique, de culture...

Une librairie, une conciergerie, un espace petite enfance... Oui, il y aura vraiment de tout au tiers-lieu de Toulouse mais on retiendra particulièrement la jungle urbaine qui traversera toute la halle. Un véritable parc couvert, un passage vert qui s'étendra sur 1200m². 

Le lancement des travaux est confirmé pour 2019 et l'ensemble du projet devrait être ouvert au public au premier trimestre 2020. Patience donc...