Le top des anecdotes insolites toulousaines

  • Marie
  • Culture
  • 17/01/2017
© © manufacturegiscard.com

Toulouse, la place du Capitole, Saint-Sernin, le Dôme de la Grave... Tout ça, tu connais déjà ! Mais connais-tu vraiment les anecdotes plutôt insolites de ta ville ? Le Bonbon s'est fait un plaisir de dénicher quelques petites informations qui vont te faire briller en soirée ! 

Toulouse, capitale... des rois Wisigoths

Les Wisigoths, tu t'en souviens vaguement : on t'en a parlé lors de tes cours d'histoire à l'école primaire sous le titre des "invasions barbares". Pourtant, les Wisigoths n'ont pas envahi Toulouse, ils ont plutôt migré ici pour en faire leur capitale au Ve siècle de notre ère. Leur royaume s'étendait du sud de la Loire jusqu’au nord de l’Espagne et a fait de Toulouse une ville prospère. D'après les archives et certaines anciennes fouilles, le palais des rois se serait situé aux alentours de Saint-Pierre et de la Daurade.

Un bar dans une morgue

L'été, tu adores siroter un verre sur la Daurade. Il faut dire que le bar/buvette qui donne une ambiance guinguette aux quais lors des chaudes soirées d'été est hyper bien situé. Sauf que cet endroit charmant est en fait... l'ancienne morgue. Les corps repêchés dans la Garonne étaient entreposés là avant d'être identifiés. Voilà voilà. Bonne ambiance, bonne fête !

Des Manneken Pis sur la plus ancienne fontaine de Toulouse

Le griffoul est la plus ancienne fontaine de Toulouse : désormais située sur la place Saint-Etienne, elle était construite à l'intérieur de la cathédrale. Elle fut placée à l'extérieur en 1523. Mais il faut savoir qu'en 1649, le sculpteur Pierre Affre a dû modifier l'écoulement de l'eau de la fontaine : adieu les Manneken Pis, bonjour les petits angelots dont l'eau coule le long du bras. On ne sait pas si ce changement est réellement dû à un souci "technique" ou par pudeur...

La sculpture de Gambrinus, roi de la bière

Quand tu te balades au quai de de Tounis, arrête-toi au n°10 et admire la façade. Sous un balcon, le buste de Gambrinus, roi de la bière, apparaît. D'après la légende, le roi Gambrinus a vendu son âme au diable pour récupérer le secret de la bière. Pourquoi avoir mis ce portrait à cette adresse ? Le bâtiment abritait autrefois une ancienne brasserie. Les amateurs de bières vont pouvoir rendre hommage à leur idole à Toulouse qui est très certainement en train de rotir en Enfer.

gambrinus toulouse© germanangue.over-blog.com

La maison aux singes

Direction le quartier de Marengo pour admirer les petits singes qui ornent une maison pas comme les autres. Située au 25, rue de la colonne, cette maison aux sculptures en terres cuites est en fait la manufacture Giscard, ancien atelier de la famille Giscard qui fabriquait les ornements en terre cuite des maisons toulousaines. De 1855 à 2005, l'adresse a été un fleuron industriel de Toulouse. Une partie de la bâtisse a été léguée à la mairie de Toulouse pour en faire un potentiel musée d'après le site de l'association Manufacture Giscard. Néanmoins, tu peux toujours aller photographier les petits singes qui ornent la maison.

manufacture Giscard maison aux singes toulouse© manufacturegiscard.com

Fin des articles