Strasbourg : le port du masque en extérieur remis en cause ?

La préfecture du Bas-Rhin, place de la République

Suite à sa saisie en référé liberté par deux médecins strasbourgeois, le tribunal administratif enjoint la préfecture du Bas-Rhin de modifier son arrêté obligeant au port du masque généralisé en extérieur. Celle-ci a jusqu'au lundi 7 septembre pour préciser dans quelles zones et à quelles horaires il est obligatoire de le porter.


Vous n'êtes pas sans savoir que depuis le 28 août, tous les passants doivent porter un masque en permanence à Strasbourg, ainsi que dans 13 communes bas-rhinoises de plus de 10 000 habitants. Cette règle claire et généraliste est vouée à changer suite à l'action en justice de Vincent Feireisen, psychologue hospitalier, et de Christian Chartier, médecin. Ceux-ci contestaient un arrêté qui retreint la liberté fondamentale de s'habiller comme on le veut, sans motif impérieux. 

Le tribunal administratif leur a donné raison sur la systémisation de la règle, alors même que dans certaines zones géographiques et à certains horaires, la circulation des personnes ne nécessite aucunement le port du masque généralisé. 

« Il ressort des termes de l’arrêté du 28 août 2020 que cette obligation porte sur la période du 29 août 2020 au 30 septembre 2020, soit 33 jours, et surtout qu’elle s’applique toute la journée et sur l’ensemble du territoire de chacune des 13 communes concernées. La préfète du Bas-Rhin, à qui le caractère général et absolu de son arrêté a été opposé à la barre, n’a apporté aucune justification sur ce point. Il ne ressort pas des pièces du dossier qu’il existerait en permanence et sur la totalité des bans communaux concernés une forte concentration de population ou des circonstances particulières susceptibles de contribuer à l’expansion de la covid-19. »

Suite et fin lundi 7 septembre, donc.

Source

Fin des articles