L'étudiant harceleur de 58 ans ENFIN interdit de présence à la fac

Il était temps. L'étudiant d'origine américaine, 58 ans, ancien enseignant vacataire, faisant l'objet de plusieurs plaintes et de nombreux signalements depuis quelques années déjà, a finalement été interdit de présence sur tout le campus.  


Après un premier arrêté pris à son encontre en 2014 – qu'il était parvenu à faire annuler par le tribunal administratif –, celui-ci sera bien effectif et valable pour 30 jours renouvelables. Un soulagement certain pour la quinzaine d'étudiantes qui l'accusent de harcèlement et d'attouchements répétés depuis la rentrée, et plus largement pour le personnel féminin de l'Université, inquiet de la récurrence de ces sombres agissements.

Il faut souligner le travail de l'association Ru'elles dans cette affaire, qui aura aidé à libérer la parole et à prendre enfin les mesures qui s'imposaient contre cet inquiétant personnage. L'Université de Strasbourg justifie ainsi à nos confrères de Rue89 Strasbourg la lenteur avec laquelle cet arrêté fut finalement rédigé : « Il fallait convoquer la personne, qu’elle puisse se présenter (selon nos informations, l’étudiant incriminé n’a pas répondu à sa convocation, nldr), il y a donc un petit délai qui est normal pour cette démarche. ».


Source

Fin des articles