L’influenceuse EnjoyPhoenix fait la promotion d'un « passeur d’âmes » et créé la polémique

Dans une story postée sur Instagram, l’influenceuse EnjoyPhoenix, suivie par près de 6 millions de personnes sir Insta, a fait la promotion d’un « passeur d’âmes » auquel elle a fait appel pour purifier sa maison. Une publicité qui pose problème.

Dans une story postée ce dimanche, l’influenceuse aux 6 millions d’abonnés sur InstagramEnjoyPhoenix, a révélé avoir fait appel à un « passeur d’âmes » afin de purifier la maison dans laquelle elle s’apprête à débuter des travaux. Et comme il est coutume de faire sur Instagram, EnjoyPhoenix a identifié le compte du passeur d’âmes qu’elle a contacté afin de permettre à ses abonnés d’aller visiter son profil et pourquoi pas de le suivre à leur tour.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Marie Lopez (@enjoyphoenix)

Une promotion qui a du mal à passer pour certains followers qui s’indignent d’une telle mise en avant. Sorte de médiums, les passeurs d’âme affirment être en mesure de remettre les âmes égarées sur le chemin de la lumière. En clair : ils prétendent pouvoir purifier un intérieur en supprimant les esprits malfaisants. Des exorcistes quoi.

L’occultisme, nouvelle dérive de la jeune génération

« Ils peuvent même venir en France pour nettoyer vos foyers, je recommande les yeux fermés vraiment, je ne me sentais pas capable de le faire moi-même et je suis vraiment soulagée », explique la Youtubeuse dans sa story. Le compte mis en avant est celui d’un certain Martin Passeur d’âmes, suivi par près de 10 000 followers. Un « professionel » qui se présente comme un maître de la lithothérapie (pratique basée sur la croyance en un pouvoir qu’auraient certaines pierres), le tirage de cartes ou encore l’équilibrage de chakras.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Marie Lopez (@enjoyphoenix)

Et si cette story pose problème, c’est surtout parce que la jeune génération est de plus en plus attirée par l’occultisme. Dans un sondage Ifop réalisé pour la Fondation Reboot et la Fondation Jean-Jaurès la semaine dernière, on s’aperçoit que les jeunes de 18 à 24 ans ont une méfiance grandissante envers la science et se dirige de plus en plus vers des « vérités alternatives » et l’occultisme.


Source : Le Progrès

Fin des articles