Confinement : 9 % des Français bravent les règles pour retrouver un partenaire sexuel

Le dernier tango à Paris (Bernardo Bertolucci, 1972)

Bande de filous ! Vous pensiez que ça passerait inaperçu ? 


Le monde a changé, et nous aussi : en swipant à droite, fini les tête-à-tête dans des bars bondés à se scanner, laisser planer le doute ou choisir de rentrer ivre d'alcool et de désir avec son ou sa prétendante. Aujourd'hui, le monde va vite, et le monde est confiné. Ce qui signifie, en clair : swiper à droite, scanner le profil de l'autre en priant pour qu'il.elle ne soit pas un.e psychopathe et ciao l'artiste, on se jette dans le bain de ses besoins primaires.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Amours solitaires (@amours_solitaires) le

Une étude de l'IFOP, menée auprès d'un échantillon représentatif de 2030 Français âgés de 18 ans et plus depuis le 30 octobre, rapporte que 60 % des Français ont déjà transgressé au moins une fois les règles du confinement. PIRE ! Vous seriez 9 % à avoir admis avoir enfreint les règles pour retrouver un partenaire, ou potentiel partenaire sexuel, soit 3 points de plus que lors du premier confinement. Aurait-on besoin d'une nouvelle case à cocher pour aller assouvir des pulsions de première nécessité ? 

Fin des articles