Alsaciens, Alsaciennes : l'humoriste Foudil Kaibou s'adresse à nous dans des vidéos hilarantes

© Facebook/Foudil Kaibou

Il est né en Alsace et a fait les premières parties de Gad Elmaleh et d'Anne Roumanoff.

« Alsaciens, Alsaciennes, l'heure est kraff », nous apostrophe-t-il sur Facebook, accent alsacien à l'appui. Foudil Kaibou est un humoriste et comédien né à Strasbourg et d'origine algérienne, aux blagues souvent bien salées. Dans sa dernière vidéo postée sur sa toute nouvelle chaîne YouTube, il commente le résultat du match Strasbourg – OGC Nice. Et pour les moins susceptibles, ça vaut le détour : 

Blagues de cul, coups de gueule, vannes sur sa mère, son frère, sa fiancée et ses beaux-parents alsaciens ou encore sur ses origines franco-algériennes : Foudil Koubai n'a aucun tabou et caricature tout ce qu'il touche en le rendant hilarant. 

« En humour on ne peut pas tricher, car le rire du public ne peut être fabriqué », avait-il déclaré, confirmant l'approche spontanée et sincère d'un homme qui écrit ses textes tout seul et laisse une grande place à l'improvisation.

Il commence sa carrière en tenant des rôles dans des pièces de théâtre à succès, dont Couscous aux lardons de Farid Omri, puis, en 2011, se fait inviter à l'Olympia par Anne Roumanoff. Il se lancera ensuite dans le one man show et donne un premier spectacle, L'Arabe caché derrière la forêt.

En 2013, il remporte les trois prix du festival du rire de Puy Saint-Vincent (le prix du Jury, le prix de la Presse et le prix du Public). En 2014, il intègre le Jam Comedy Club et, l'année d'après, donne un nouveau spectacle, Foudil Kaibou prend le pouvoir.

Depuis, il est très actif sur Facebook, où il poste règulièrement des vidéos improvisées, et, plus récemment, sur YouTube, où l'on peut se repasser en boucle ses vidéos. Avec une priorité pour sa "série" Alsaciens, Alsaciennes, évidemment.

Foudil Kaibou est sur Facebook et sur YouTube.