Top des inventions alsaciennes qui ont changé le monde à tout jamais

  • Faustine C
  • Culture
  • Publié le 17 Juillet 2020 à 10h10

Vous ne le saviez peut-être pas, mais l'Alsace est une terre d'inventions qui ont marqué le monde ! De l'imprimerie en 1450 à la plus petite LED au monde en 2014, on vous a réuni les plus grandes inventions made in Alsace.

L’imprimerie en 1450, big up à Johannes Gutenberg

C’est Gutenberg qui, en 1450, crée la typographie moderne et introduit la presse à imprimer. Il est à l’origine du premier livre européen imprimé avec des caractères mobiles ou encore de la première édition latine de la Bible. Johannes avait beau être allemand, cette année-là tout s’est déroulé à Strasbourg (d’où la Place Gutenberg et sa statue) !

Le journal imprimé en 1605, des bisous pour Johann Carolus

C’est dans la capitale européenne qu’a été lancé le premier journal imprimé, « Relation aller Fürnemmen und gedenckwürdigen Historien », un hebdomadaire de quatre pages (il faut bien commencer quelque part). A son origine, Johann Carolus, imprimeur et relieur alsacien. La Gazette, premier journal imprimé français, n’est apparu que 26 ans plus tard !

Kronenbourg en 1664, on applaudit bien fort Jérôme Hatt

La société Kronenbourg a été fondée en 1664 à Strasbourg par Jérôme Hatt et a donc plus de 350 ans ! C’est aujourd’hui la marque de bière la plus consommée en France, avec 30% de part de marché (une bière sur trois vendue dans le pays est une Kronenbourg) ! Au départ installé dans le quartier de Cronenbourg (d’où le nom, oui), le siège de l’entreprise se trouve aujourd’hui à Obernai.

Le strass en 1746, parce que Georges Frédéric Strass a voulu mettre des paillettes dans nos vies

Georges Frédéric Strass, né à Wolfisheim, est à l’origine du strass (eh non, ce n’est pas le diminutif de « Strasbourg »…). Alors joaillier du roi de France (ça rigole pas), il voulait créer des bijoux à bas prix. Aujourd’hui, le strass est utilisé pour confectionner des bijoux fantaisie et est devenu un véritable accessoire de mode qu’on retrouve un peu partout !

L’aspirine grâce à Charles Frédéric Gerhardt en 1853

On connaît tous l’aspirine, notre meilleure amie après une gueule de bois ou simplement après une journée épuisante au boulot. Mais saviez-vous que c’est Charles Frédéric Gerhadrt, chimiste strasbourgeois, qui a été le premier à effectuer la synthèse de l’acide acétylsalicyliques (aka l’aspirine) ? Il est décédé avant d’avoir pu peaufiner le produit, mais c’est grâce à ses travaux que, et ce plus de 40 ans plus tard, l’aspirine qu’on connaît aujourd’hui a pu voir le jour.

via GIPHY

Le tube cathodique en 1897, prédécesseur des écrans LCD, avec Ferdinand Braun

Ferdinand Braun a inventé le « tube de Braun », tube cathodique qui a permis de mener à la création de l’oscilloscope, puis aux tubes cathodiques des téléviseurs et des écrans d’ordinateur. Pour info, c’est ce qui permettait de produire une image sur un écran avant d'avoir les LCD !

La Bugatti du presque-alsacien Ettore Bugatti en 1909

Il y a plus de 110 ans, Ettore Bugatti, fondateur de la célèbre marque, quitte Cologne pour s’installer à Molsheim (encore aujourd’hui siège de l’entreprise). C’est donc près de Strasbourg qu’il a obtenu le financement nécessaire pour produire ses voitures et, à tout juste 28 ans, lancé la Type 13 !

Le Caddie en 1928, merci Raymond Joseph

Entre nous, tout le monde dit « va chercher un Caddie » et pas « va chercher un chariot de supermarché », hein ? Sauf que Caddie est en fait l’entreprise, fondée en 1928, qui fabrique ces chariots. C’est juste nous qui l’avons transformée en terme générique, comme avec le Scotch (ou plutôt ruban adhésif) ! Le premier « Caddie » a été créé dans les années 60, en Alsace, et l’entreprise détenait dans les années 80 déjà 80% du marché européen du chariot de supermarché. Son siège se trouve désormais à Drusenheim mais vous pouvez retrouver la marque dans 120 pays différents.

via GIPHY

La Desperados en 1995, by Michel Debus

Bière d’origine alsacienne, la Desperados a été créé à Schiltigheim, dans la brasserie Fisher, en 1995. En 2009, c’est au tour de la Brasserie de l’Espérance de produire la « Despé » : bref, elle reste en Alsace. Alors on félicite Michel Debus pour avoir inventé la première bière aromatisée au monde, et quelques années plus tard l’Adelscott, première bière au malt à whisky !

La chirurgie à distance en 2001, cœur sur le professeur Marescaux

C’est Jacques Marescaux, alors chef du service de chirurgie digestive et endocrinienne des hôpitaux universitaires de Strasbourg, qui s’est lancé dans « l’Opération Lindbergh ». Un projet complètement fou à l’époque, car la téléchirurgie n’existait pas. Le but : opérer une patiente (ablation de la vésicule biliaire) située à Strasbourg depuis New York. Marescaux et son équipe, à l’aide de Zeus, un système robotisé, ont pu réaliser l’opération avec succès !

via GIPHY

La plus petite LED du monde en 2014, par l’ICPMS de Strasbourg

C’est à l’Institut de Physique et de Chimie des Matériaux de Strasbourg (ICPMS) que l’on doit la plus petite LED au monde, constituée d’une seule molécule. Une véritable prouesse technique, par contre on ne vous la recommande pas pour éclairer votre salon.

Fin des articles