Le Théâtre des Béliers Parisiens, joyau culturel en plein cœur du 18e

  • Bérénice H
  • Spectacles
  • Publié le 6 Janvier 2022 à 15h56
© Théâtre des Béliers

En plein cœur du 18e arrondissement, aux abords du prisé Jules Joffrin, ce ravissant petit théâtre ruisselle de bonnes surprises. Et comme on aime bien partager nos lieux de prédilection, voici pourquoi il faut sauter sur le Théâtre des Béliers.

Un lieu de culture audacieux

Une chose est sûre : ça devrait vous plaire autant que nous. Ici, tout commence par une histoire d’astro. On vous le donne en mille : le Théâtre des Béliers doit son nom au signe astrologique éponyme ! Et on ne fait que vous vanter les mérites de cette merveilleuse bête à cornes : créative, généreuse et la tête pleine d’imagination  une description qui colle à la peau de ce théâtre. Il y règne une ambiance conviviale et sa programmation ne cesse jamais de nous surprendre. Le théâtre propose toute l'année de nombreuses pièces grâce à une programmation riche et variée, combinant pièces contemporaines, comédies, jeunes publics, etc. Tout ça avec une seule volonté : faire connaître les acteurs, les metteurs en scène et les spectacles programmés.


© Le logo du théatre réalisé par Christine Roussey 

Une programmation riche et variée

Le Porteur d’histoire d'Alexis Michalik

Alexis Michalik cumule déjà près de 3 millions de spectateurs et 9 Molières avec 6 spectacles actuellement sur les scènes parisiennes : Edmond, Le cercle des illusionnistes, Intramuros, Une histoire d'amour et Les Producteurs … Cet habitué des planches parisiennes était revenu avec une création ambitieuse et profonde. Avec Edmond qui met en scène un auteur du XIXe siècle, on lui connaissait son attachement à l’histoire, Alexis Michalik décide d’en faire le thème de cette pièce, portée entre le rêve, l'espoir, l'humour et de belles histoires. Le Porteur d’histoire, sa première création à l'affiche depuis 2014 nous invite à réinterpréter notre Histoire et à voyager, tout simplement, dans le temps et l’espace par le biais de cinq acteurs, de cinq tabourets, d’un plateau nu, de deux portants chargés de costumes et du pouvoir illimité de notre imaginaire. Un chef-d'œuvre qui lui aura valu 2 Molières en 2014.


© Alejandro Guerrero

Le Porteur d’histoire d'Alexis Michalik
Théâtre des Béliers Parisiens
14 bis rue Sainte-Isaure – 18e
Du mardi au samedi à 19h00

Matinées le samedi à 16h00 et le dimanche à 17h30
Plus d'infos

 
La course des géants
 de Mélody Mourey

Après le triomphe de son précédent spectacle Les crapauds fous (3 nominations aux Molières 2019 : meilleure autrice, meilleure mise en scène et meilleur spectacle), découvrez la nouvelle création de Mélody Mourey : La course des géants. Depuis tout petit, Jack est passionné d’astronomie et n’a qu’un rêve : aller explorer l’espace.  Un rêve devenu poussiéreux jusqu’à ce qu’un professeur en psychologie, rencontré dans la pizzeria dans laquelle Jack travaille, décèle ses facultés hors-normes et lui propose de l'aider à préparer le concours de la Air Force. Sa vie se trouve alors chamboulée. Et ce n’est que le début…


© Alejandro Guerrero

La course des géants de Mélody Mourey
Théâtre des Béliers Parisiens
14 bis rue Sainte-Isaure – 18e
Du mardi au samedi à 21h00
Matinée le dimanche à 15h00
Plus d'infos

 
NO LIMIT
de Robin Goupil

Baroque, loufoque, très drôle, sur un fond de gravité, en pleine guerre froide, une sorte de Docteur Folamour de Kubrick revisité par Mel Brooks... « Vendredi 13 mai 1964. C’est la guerre froide, mais en vrai c’est chaud. Un groupe de bombardiers américains a reçu par erreur l’ordre de bombarder Moscou. Il faut le rappeler. Il n’y a pas beaucoup de temps...Mais un peu. Mais pas beaucoup. Mais un peu. Alors restez calmes.»


© No Limit

NO LIMIT de Robin Goupil
Théâtre des Béliers Parisiens
14 bis rue Sainte-Isaure – 18e
Le dimanche à 20h30
Plus d'infos

Fin des articles