Tout comprendre sur les élections législatives en 3 points

© Gregory_dubus IStock

Si vous n’êtes pas encore inscrits sur une liste électorale, c’est le moment de vous y mettre ! Ce mercredi 4 mai est la date limite. Alors oui, les présidentielles sont passées, mais place maintenant aux législatives, tout aussi importantes. On vous fait un petit débrief sur ce qu’il faut savoir.

Le 12 et 19 juin prochain, on retourne tous au bureau de vote. Les élections législatives arrivent, et on se demande bien comment ça marche toute cette histoire. C’est le moment où l’on peut élire nos députés qui ont la lourde tâche de faire passer, ou non, nos lois (rien que ça). Alors ne passons pas à côté !

Comment voter ?

Pour pouvoir voter aux élections législatives, il vous suffit d’être inscrits dans une liste électorale. Si vous vous êtes inscrits pour les présidentielles, vous pouvez rester les mains dans les poches, aucune démarche supplémentaire pour vous. Et pas de panique, si vous ne vous rappelez pas de votre bureau de vote, il suffit de le vérifier en ligne. Pour ceux qui ne sont pas encore inscrits, vous avez jusqu’au mercredi 4 mai pour le faire sur la plateforme dédiée, ou jusqu’au 6 mai pour remplir le formulaire et venir le déposer à la mairie. Alors on met un coup d'accélérateur !

Une fois les démarches effectuées, on attend sagement le 12 et 19 juin. Le jour J, ça se passe comme pour les présidentielles. On se rend à son bureau de vote entre 8h et 19h avec sa carte d’identité et sa carte électorale. Et quand on est pas disponible, on pense à la procuration !

Comment marchent les élections ?

Les élections législatives servent à élire nos députés par suffrage universel en deux tours. Donc tous les Français inscrits sur liste électorale, participent à choisir ceux qui siègeront à l’Assemblée nationale. Pour qu’un candidat accède au second tour, il doit obtenir plus de 50 % des suffrages exprimés, mais aussi un nombre de voix égal ou supérieur à 25 % du nombre d’électeurs inscrits.

On passe alors au second tour, auquel sont présents les deux candidats en tête, puis les suivants s’ils ont obtenu un minimum 12,5 % de voix, par rapport au nombre d’électeurs inscrits. Petite précision : si les deux candidats en tête sont à égalité à l'issue du second tour, c’est le plus âgé des deux qui finit par être élu (non, vous ne rêvez pas).

Pourquoi voter ?

Choisir nos députés, c’est choisir qui va occuper les 577 sièges de l’Assemblée nationale pour les 5 prochaines années à venir. Chaque circonscription va donc élire son candidat qui pourra voter pour ou contre les propositions de lois. Alors effectivement, c’est tout aussi important que d'élire son président.

Les députés contrôlent les actions du gouvernement, interrogent les ministres, et peuvent aussi faire la demande d’une commission d’enquête pour approfondir des dossiers. En bref, c’est quand même une bonne idée d’aller voter aux législatives…

Fin des articles