Quand la terrasse d’un restaurant à Paris devient un refuge pour un sans-abri

  • Valentine E
  • Société
  • Publié le 23 Février 2021 à 12h25
© iStock

Ces dernières semaines, la crue de la Seine a délogé des dizaines de sans-abris installés sous les ponts de Paris. Ils ont donc dû trouver de nouveaux endroits pour dormir... et la terrasse du Bliss, restaurant aux Halles, fait office de refuge depuis peu.

C’est sur actu.fr que nous avons lu ce joli témoignage qui fait du bien en ces temps difficiles.

 
«
Je garde la place pour mon ami »

On nous raconte alors que Mohammed, un sans-abri qui avait élu domicile sous le Pont-Neuf pour l’hiver, s’est refugié sur la terrasse d’un restaurant après la crue de la Seine début février.

Il décrit cette terrasse, entourée de panneaux vitrés et isolée avec des cartons, comme un lieu de détente où il peut se reposer. Il y a installé des matelas, des couvertures et peut même parfois se réchauffer avec un chauffage électrique quand le patron du restaurant lui donne accès à l'électricité.

Mohammed explique qu’il n'était pas le premier locataire de cet abri de fortune : il « garde la place pour [son] ami parti à l’hôpital » qui l’avait fait venir en connaissant ses difficultés sous le Pont-Neuf.


Un « veilleur » de nuit 

Le gérant du restaurant, lui, explique qu’avec la fermeture, il est content et même rassuré d’avoir quelqu'un devant son restaurant : « Sa présence nous arrange en quelque sorte, c’est un peu comme un veilleur qui dissuaderait les actes de vandalisme en notre absence. »

Il explique même qu’il laisserait les sans-abris élire domicile lors de la réouverture de la terrasse : « Ce n’est pas la première fois qu’un sans-abri élit domicile ici et tant que la cohabitation se déroule bien, il n’y a pas de raison de les déloger. » Donc à l’ouverture du restaurant, des sans-abris pourront retourner dormir sur la terrasse après les services !

 
Aidez-nous à soutenir les sans-abris

Espérons que cette bonne initiative soit suivie par d’autres restaurateur.ice.s. De votre côté, si cette histoire vous a touché.e, la rédaction cherche des produits à distribuer lors de maraudes : si vous pouvez donner des vêtements chauds, des produits d’hygiène ou même encore de la nourriture, n’hésitez pas à nous contacter en message privé ou sur le mail sarah.s@lebonbon.fr !

Fin des articles