La première marche lesbienne française, c’est ce week-end !

  • Cindy V
  • Société
  • Publié le 20 Avril 2021 à 17h24
BalkansCat

Ce dimanche 25 avril se tiendra la première Marche des Fiertés lesbienne de France – en tout cas la première depuis plus de 30 ans. PMA pour toutes, visibilité des femmes lesbiennes... voilà quelques-unes de leurs histoires et revendications.

Elles sont lesbiennes, fières et pas près de se taire. Dimanche 25 avril 2021, la veille de la Journée de la visibilité lesbienne, une marche est organisée pour défendre les droits des femmes lesbiennes en France – la première du siècle. Et oui ! Cela fait plus de 30 ans que ça n’était pas arrivé... avant l'intervention des Collages Lesbiens à Paris, à l'initiative de cet évènement.

 
La première grande marche à l’échelle nationale

Aux États-Unis, la première marche lesbienne documentée date de 1981. En France, l’histoire des marches lesbiennes n’est pas très claire, les archives étant quasi-inexistantes sur le sujet ; dans les années 70, les « lesbiennes de Jussieu » avaient organisé une marche. « Mais aujourd’hui encore peu de personnes sont au courant qu’elle a existé, c’est difficile de trouver des informations. La particularité de notre marche, c’est que les réseaux sociaux, les relais médiatiques et la mobilisation des lesbiennes de toute la France permet d’en faire la première grande marche à l’échelle nationale » explique une des organisatrices à NEON.

La jeune coordination des Collages Lesbiens à l’origine de cette marche fait partie du mouvement des colleur.euse.s. Elles se sont organisées entre lesbiennes fin 2020 et sont aujourd’hui plusieurs centaines à coller des messages sur les murs afin de se réapproprier un discours public réservé au même type d’individu : des hommes, hétérosexuels, blancs. Les lesbiennes, elles, sont souvent invisibilisées. Cette marche est un moyen de reprendre l’espace de parole et de l'envahir de fierté lesbienne. La marche sera donc ouverte par un groupe de lesbiennes en non-mixité, puis complétée par toutes les personnes qui souhaitent apporter leur soutien.

Les revendications : PMA pour tou.te.s... mais pas que

Cette année, les revendications du groupe des Collages Lesbiens se concentrent sur l’accès à la PMA pour tou.te.s (Programmation Médicalement Assistée), pas seulement pour les couples hétérosexuels, mais aussi pour les couples lesbiens et les femmes célibataires. Elles demandent, entre autres, que cette mesure soit, comme pour les couples hétérosexuels, anonyme, gratuite et remboursée pour tou.te.s et qu’il soit possible de donner ses ovocytes à sa compagne grâce à la méthode ROPA (le partage du parcours de Fécondation In Vitro entre les deux mères). La PMA pour tou.te.s a été maintes fois promise par les gouvernements depuis 2012, puis repoussée jusqu’à aujourd’hui. Pour Collages Lesbiens, ceci démontre un certain déni de l’existence et des besoins d’une lesbienne : « Les lesbiennes sont quasi-absentes des débats politiques et médiatiques qui les concernent et concernent leurs familles : le manque total de considération de la parole des lesbiennes sur la PMA nous a poussé.e.s à vouloir reprendre la rue la veille de la journée de visibilité lesbienne. »

La marche contiendra également des cortèges de lesbiennes racisé.e.s et trans pour allier les luttes contre le racisme, la transphobie et la lesbophobie. Le départ de la marche est à 14h, devant la fontaine de Châtelet à Paris. En toute bienveillance sororitaire et dans le respect des mesures sanitaires, le groupe propose aussi un petit kit de survie à cette marche :

Rendez-vous dimanche 25 avril à 14h, devant la fontaine de Châtelet à Paris (01)

Arrivée Place de la République à Paris (03)

Marche accessible pour les Personnes à Mobilité Réduite (PMR)

Evènement facebook : ici

Fin des articles