« Opération London Bridge » : que prévoit le protocole secret à la mort de la reine Elizabeth II ?

  • Sarah Leris
  • Société
  • Publié le 2 Juin 2022 à 16h23
© Buckingham

Le jour du décès de la reine Elizabeth II, c’est tout un protocole, longtemps gardé secret, qui sera mis en place. L’opération « London Bridge » a pourtant fuité, un plan minutieux qui prévoit chaque instant suivant la mort de celle qui détient le record du plus long règne de l’histoire du Royaume-Uni.

Que se passera-t-il le jour de la mort d’Elizabeth II ? Un protocole, mis en place depuis 1960 et ultra secret, sera déclenché. Son nom : London Bridge. Car l’événement est minutieusement préparé depuis plusieurs décennies avec ce protocole très codifié, pensé jusque dans les moindres détails et qui prévoit chaque instant suivant son décès.

« Dans les heures qui suivront le décès de la reine, une cascade d’appels s’ensuivra pour prévenir le Premier ministre, le secrétaire du cabinet et les principaux représentants politiques », explique Politico. Avec le nom de code « London Bridge is down », rien de plus, et qui informera du décès de la reine.

La famille royale publiera une notification officielle pour communiquer la nouvelle (déjà écrite, dont chaque mot a été réfléchi, et régulièrement mise à jour en fonction du contexte), et c’est le chef du gouvernement qui prononcera le premier discours. Les drapeaux de Whitehall auront ensuite dix minutes pour être tous mis en berne, une minute de silence sera prononcée dans tout le pays et un salut des armées aura lieu. Le Royaume Uni débutera une période de 12 jours de deuil national et tous les réseaux du gouvernement se pareront d’une bannière noire.

Des règles strictes et un protocole millimétré

Pendant toute la période de deuil, le Parlement britannique sera suspendu et de nombreuses règles très strictes seront imposées, notamment l’interdiction aux membres du gouvernement de retweeter.

Le prince Charles, lui, deviendra roi à l’instant même où la reine décèdera, mais il ne sera sacré que le lendemain matin à 10h lors de l'Accession Council. C’est à J+2 que le corps de la reine sera reçu à Buckingham Palace par le Premier ministre et son cabinet, avant d’être déplace à Westminster où elle reposera pendant trois jours pour que les visiteurs puissent lui rendre hommage. Avant les funérailles, le nouveau roi Charles n’aura pas le temps de chômer puisqu’il s’embarquera dès le 3e jour après le décès de sa mère dans un tour du pays pour lui rendre hommage

Les funérailles, elles, sont prévues exactement 10 jours après sa mort. Deux minutes de silence auront lieu dans tout le Royaume après son enterrement à la chapelle King George VI au château de Windsor, à côté de son mari. La cérémonie, déjà entièrement calculée, prévoit même comment les invités seront habillés.

Fin des articles