HandsAway : enfin une appli pour les victimes d’agressions sexistes et sexuelles

© Shutterstock

L’association HandsAway a créé en 2016 une application qui permet aux victimes d’agressions et aux témoins de se géolocaliser auprès des autres utilisateurs. Aujourd’hui, elle tend a être encore plus efficace.


Déjà 40 000 personnes
sont connectées à l’application de HandsAway. Mais l'association voudrait qu'elle ait encore plus d’impact. C’est pourquoi elle lève des fonds pour l’améliorer et créer une carte interactive des lieux où les victimes d’agressions peuvent trouver de l’aide. C’est-à-dire les hôpitaux, les commissariats et les associations spécialisées dans l’accompagnement psychologique et judiciaire des victimes d’agressions sexuelles.

Léa Thuillier, membre de HandsAway, explique : « Beaucoup de monde nous contactait en demandant de l'aide, mais nous ne sommes pas des spécialistes. On s'est dit qu'il fallait que l'appli aille plus loin dans l'aide aux victimes. ».

©HandsAway

Pour réaliser cette carte, l’association compte se servir de celles qui existent déjà comme celle du Centre Hubertine Auclert qui oriente les femmes victimes de violence vers des dispositifs spécialisés.

Pour HandsAway, les associations sont au centre du projet, et il faut les mettre à l’honneur sur la carte en montrant leur utilité et appuyer sur le fait qu’elles ne reçoivent pas assez d’aides financières. Léa Thuillier ajoute : « Malheureusement, être accompagné par une asso est parfois encore nécessaire pour se faire prendre au sérieux par la police, par exemple ».


ScreenShot du site HandsAway

La carte sera participative et les utilisatrices pourront changer les renseignements au fil des mises à jour.

L’association a mis en place un crowdfunding avec comme objectif 30 000€. Pour l’instant, 3000€ ont été récoltés. Si vous voulez participer à cette cagnotte, c’est par ici !

Source

Fin des articles