68% des femmes seraient favorables au congé menstruel

  • La Rédac'
  • Société
  • Publié le 2 Avril 2021 à 16h05
© iStock

Salut à tous mais surtout à celles qui se tordent de douleur pendant leurs premiers jours de règles : selon une étude menée par l'Ifop, plus de deux tiers des femmes seraient favorables à la mise en place d'un congé menstruel.

En 2016, une étude du Journal of Women's health révélait (entre autres) que huit femmes réglées sur dix souffraient du syndrome pré-menstruel (migraines, maux de ventre, sautes d'humeur...). S'il fallait une étude pour le légitimer et le populariser, un nouveau sondage vient appuyer ces chiffres. 20 Minutes révèle un sondage exclusif mené par l'IFOP pour le média ainsi qu'Eve and Co, une marque de culottes menstruelles, qui rapporte que 68% des Françaises seraient favorables à la mise en place d’un congé menstruel remboursé par la Sécurité sociale. 

Alors qu'en février dernier, l'Etat a annoncé la gratuité des protections hygiéniques pour les étudiantes, le sondage indique aussi que 30% des femmes qui ont déjà eu leurs règles "ont souffert ou souffrent de précarité menstruelle". Par manque d'argent " 24 % des femmes indiquent avoir utilisé moins de protections périodiques que ce qu’elles auraient dû utiliser, 19 % estiment avoir dû choisir entre l’achat de protections périodiques et un autre achat de première nécessité, 18 % n’ont tout simplement pas pu acheter de protections périodiques, et, tout aussi inquiétant, 15 % révèlent avoir dû fabriquer elles-mêmes leurs protections périodiques" indique le quotidien.

Un petit pas chiffré, un grand pas pour les femmes qui souffrent de dysménorrhées ?

Fin des articles