Bonheur : qui sont les pays les plus heureux au monde en 2021 ?

  • Cindy V
  • Société
  • Publié le 2 Avril 2021 à 14h57
© Oleh_Slobodeniuk

Quel pays comptabilise le plus d’amour et d’eau fraîche ? Le World Hapiness Report a placé la Finlande en tête du classement du bonheur dans le monde. La France est en 21e position !

Comment classifie-t-on le taux de bonheur ?

Le World Hapiness Report (WHR pour les intimes), sponsorisé par les Nations Unies, demande chaque année depuis 9 ans aux habitant.e.s de 149 pays de quantifier leur niveau de bonheur à travers plusieurs critères. Parmi ceux-ci, on retrouve : l’impression qu’a l’habitant.e sur sa liberté individuelle, sur l'honnêteté de ses dirigeant.e.s politiques, sur la solidarité citoyenne, sur son espérance de vie, et le PIB du pays.

La crise sanitaire, économique et morale due au coronavirus a été une des actrices principales du bonheur ou du malheur sur les populations. Pour John Helliwell, co-auteur de l'étude, le Covid 19 a eu le bénéfice d’apporter un "grand sentiment d'empathie et de solidarité" collectif aux citoyen.ne.s, ce qui a permis d’augmenter la sensation de bonheur général en Finlande. Dans la suite du classement, ce sont les pays froids et aisés qui restent les plus heureux : l’Islande, le Danemark, la Suisse, et suivirent les Pays Bas, la Norvège, la Suède. La France, elle, a gagné deux points de plus que l’année dernière et se classe 21e.

Pourquoi la Finlande est la plus heureuse ?

La Finlande a la réputation d’être un pays très égalitaire. Elle propose un bon système de santé, une éducation libre et gratuite, des conditions de travail respectueuses des employé.e.s (cinq semaines de vacances payées par an, congés maladie payés, des congés maternité garantis et des congés paternité encouragés), une plus grande égalité de genre et de classe sociale par rapport à ses voisins européens... Ce sont des critères très variés qui contribuent au bonheur des finlandai.se.s ! Penny Polak, spécialiste du marketing et bloggeuse, a expliqué à Refinery21 que la Finlande offrait « beaucoup d'opportunités et de ressources » pour « se créer la vie que l'on souhaite ».

Fin des articles