Plus d’argent tu trouveras, moins tu en voleras

© malochkamikalai-shutterstock

Trois ans d’expériences, 335 villes, 40 pays, et 17 000 portefeuilles perdus dans le monde pour répondre à la question d’une étude américaine : qui le rendra à son propriétaire ?

Honnêtes ou malhonnêtes ? Méprenez-vous, la réponse n’est pas celle que vous imaginez. Plus il y a d’argent dans un portefeuille, plus il est susceptible d’être rendu. Par pure intégrité ou par culpabilité narcissique ? On ne sait pas trop. Le fait est que les chiffres sont bluffants : en fonction de la somme présente dans le portefeuille, jusqu’à 70 % des personnes en ont rendu le contenu intact.


17 000 portefeuilles divisés en 2 catégories

D’un côté ont été dispersés un peu partout dans des lieux publics et privés des portefeuilles qui contenaient 12 € (en monnaie locale), une liste de courses (en langue locale), une clé, et des cartes de visite laissant apparaître le nom fictif du propriétaire (lui aussi local) pour favoriser l’identification nationale. De l’autre, exactement le même contenu, sans l’argent. Dans 38 des 40 pays testés, le portefeuille contenant l’argent a davantage été rendu que celui sans.

Étonnés par les premiers résultats, l’équipe de l’étude a décidé d’augmenter la somme d’argent. C’est sans appel, les chiffres sont encore plus honnêtes : avec environ 100 euros, 72 % des personnes ont rendu les portefeuilles. Les intègres leaders sont les Suisses.


Sommes-nous honnêtes par choix, ou au contraire par manque de choix ?

Un co-auteur de l’étude indique que « Personne ne veut se voir comme un voleur », ce qui confirmerait que nous n’agissons que dans le but ne pas trahir l’image politiquement correcte que nous nous plaisons à diffuser.

Honnêtes ou non, nous rendons l’argent que nous trouvons par peur de ne plus pouvoir nous regarder dans le miroir, plutôt que par solidarité…

Source : Slate

Fin des articles