Voici pourquoi 69% des Franciliens veulent changer de vie

© michaelle.lize via Instagram

Triste nouvelle pour l’Île-de-France… le stress et les problèmes ont pris le dessus sur les Franciliens, qui sont 69% à voir l'herbe plus verte ailleurs si l’on en croit l’étude que vient de dévoiler le forum Vies Mobiles.


Qui peut les blâmer ? Il fait toujours gris, les gens tirent la tronche dans le métro, tout est cher, la pollution est élevée… On a tous forcément déjà pensé à quitter la région pour être plus proche de la nature. C’est aujourd’hui officiel : 69% des habitants de l’Île-de-France ont des envies d’ailleurs.

Les causes de cette envie d’aller voir ailleurs ? La plupart veulent trouver un nouveau cadre et une meilleure qualité de vie. Les motivations numéro uno : le rythme de vie trop stressant, la pollution, le coût de l’immobilier, le trafic auto, la densité démographique et le manque d’espace. Sans oublier la « mentalité des Franciliens », réputation qui a la vie dure à l'étranger. Aïe.

On retrouve pour autres raisons le climat, l’insécurité… et même le départ à la retraite.

Mais, il y a un MAIS ! Ce désir d’ailleurs est moins marqué à Paris que dans le reste de la région : alors que près d’un habitant sur deux en banlieue parisienne souhaiterait quitter la région, ce n’est le cas que d’un habitant sur trois à Paris, pourtant c’est aussi le seul département de la région qui perd des habitants. Allez comprendre.

On veut aller où ? À la mer ! Avec en tête l’Occitanie, la Nouvelle Aquitaine, et la région PACA. L’international est également en bonne position avec 12% pour l’Europe. Le principal frein à leur départ est l’emploi bien sûr : 77% des Franciliens évoquent le travail comme frein au départ.

Allez courage, c'est bientôt les vacances... Et qu'on se rassure : rien ne vaut Montmartre ou Belleville... et tous nos petits villages parisiens. 

Fin des articles