La Ville de Paris va tester le revenu universel

© Loup de Wall Street

Si les modalités ne sont pas encore définies, la réflexion est lancée pour le revenu minimum universel, l’une des promesses de campagne d’Anne Hidalgo.

Imagine pouvoir bénéficier du revenu universel dès l’année prochaine ? C’est en tout cas l’ambition de la mairie de Paris, d’après CNews. Le principe, un revenu minimum garanti pour certaines catégories de personnes à Paris.

Les conditions ne sont pas encore décidées et tout reste encore possible. Léa Filoche, l'adjointe à la solidarité à la mairie de Paris, donne l'exemple de la ville de Londres qui donne 3000 livres à 13 sans-abris et aborde différentes possibilités, comme l’idée de réserver l’aide aux 18-25 ans ou aux bénéficiaires d’un logement social. « L'idée est de changer la relation au travail et de modifier le rapport de force entre le salarié et son employeur, elle peut aussi permettre d'alléger les angoisses liées à la perte d'un emploi ou à la recherche », explique-t-elle.

Le budget alloué restera lui aussi à décider pendant les discussions sur le sujet mais si le projet se réalise, ce sera l’une des plus grosses réussites d’une promesse de campagne d’Anne Hidalgo. Si certains pensent le concept alléchant trop utopique, il a déjà fait ses preuves dans nombre de régions dans le monde : rien qu’en Europe, l’Espagne, l’Allemagne et la Finlande l’ont testé et approuvé, avec une hausse conséquente du bien-être mental et de la situation financière des bénéficiaires. Et il existe même en France : depuis 2017, l'association « Mon revenu de base »  distribue 1000€ par mois à une personne tirée au sort. Combo gagnant. Hidalgo 2022 ?

Fin des articles