Stalincrack : une vidéo choc sur la place Stalingrad

© Photo d'illustration de l'article "Crack à Paris" de Gonzaï

Un futur documentaire glaçant sur le quotidien du quartier, empoisonné par la drogue, va voir le jour (et la nuit). 

L’initiative a été prise par Vincent et ses voisins, sous le nom de "Stalincrack" sur Twitter. « Le sentiment d’abandon par les pouvoirs publics est si fort », déclare Vincent sur le compte. Il a donc décidé de dévoiler « l’enfer » de leur quotidien à l’aide de sa caméra. Cette volonté a abouti à un documentaire à venir : Stalincrack, donc. 

L’objectif de cette initiative est de montrer le quotidien d’un quartier ultra violent, « qui a atteint son paroxysme pendant le confinement ». Vincent ajoute même que « c’était 2 mois de chaos indescriptible ». La sensibilisation de masse est, pour lui, la seule solution pour mettre en œuvre les mesures annoncées par les partenaires du "Plan Crack Paris".

Fin des articles