Paris-Normandie : les trains carburent au colza désormais !

  • Cindy V
  • News
  • Publié le 8 Avril 2021 à 15h26
Enzojz

Les TER de la ligne Paris-Granville en Normandie se sont mis au biocarburant B100, fabriqué à partir d’huile de colza d’origine française ce mardi 6 avril. Une expérimentation de la SNCF pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre et en finir avec le diesel ferroviaire.

Le futur carbure au végétal : les 15 Trains Express Régional (TER) en provenance de Paris et à destination de Granville en Normandie carburent depuis le 6 avril au colza. Ce biocarburant au colza 100% d’origine végétale est mis à l’essai à partir de mardi et ce pour les trois prochains mois. Ce premier test de carburant alternatif est mis en place entre la région de la Normandie et la SNCF pour mettre fin au diesel ferroviaire, beaucoup trop polluant et gourmand en carburant.

 
La première expérimentation avec un carburant 100% végétal

Cette expérimentation d’utilisation de carburant d’origine 100% végétale est une première dans le domaine ferroviaire en France. Le biocarburant B100 est fabriqué à partir d’huile de colza d’origine française et 100% végétale.

Par rapport au pétrole utilisé sur les TER de la ligne entre Paris et la Normandie, le colza permettrait de réduire de 60% les émissions de CO2. D’autres carburants sont aussi actuellement dans la ligne de mire pour des transports plus verts ; « des solutions batteries électriques et des solutions hydrogènes », comme le précise Jean-Baptiste Gastinne, vice-président de la région Normandie chargé des transports. Le plan de la SNCF est de ne plus utiliser de diesel ferroviaire d’ici 2035.

Fin des articles