L'Île-de-France offre 150 € par mois aux automobilistes qui font du covoiturage

© Fast and Furious 5

En un an, les covoiturages ont été multipliés par quatre, passant de 10 000 par mois à 35 000. Pourtant, ce n’est toujours pas suffisant...

Les véhicules comptent en moyenne 1,1 passagers aux heures de pointe. Si chaque automobiliste prenait à bord ne serait-ce qu’un camarade, un tiers des voitures disparaîtrait des routes d’Île-de-France. Pour pousser les Parisiens à partager leur véhicule et ainsi désengorger les routes et limiter la pollution, la Ville de Paris applique depuis le 1er mai un dispositif incitatif pour les trajets du quotidiens domicile-travail.

Pour les conducteurs, le dispositif prévoit une nouvelle indemnité kilométrique par trajet entre 1,5 et 3 € par passager, soit environ 150 € par mois, avec un plafond de deux trajets par jour maximum pour éviter la fraude. « Il faut maintenant donner un coup de booster beaucoup plus puissant pour convaincre les automobilistes de franchir le pas du covoiturage en les aidant financièrement », a déclaré Valérie Pécresse, présidente du Conseil régional d'Île-de-France, au JDD.

Côté passagers, les détenteurs du pass Navigo pourront bénéficier de deux trajets gratuits par jour. La gratuité du covoiturage sera maintenue en cas de pics de pollution et de perturbations majeures dans les transports, grâce à une subvention de 4 € par trajet. Pour bénéficier de ce dispositif, il vous suffit de créer un compte sur l’une des quatre applications de covoiturage partenaires : Karos, Klaxit, IDVROOM et BlaBlaLines.

Fin des articles