On connaît la véritable identité du street-artist Banksy

Jusqu'alors, Banksy était un artiste dont tout le monde connaissait les œuvres subversives. Depuis des années, il distille ses créations poétiques, humoristiques et politiques un peu partout dans l'espace public en prônant un esprit libertaire. On ignorait néanmoins avec certitude qui c'était. Mais le masque est désormais tombé. Les théories se sont vérifiées. 


Banksy est connu pour son art urbain subversif. Le graffeur décore les murs de Londres ou de Bristol de réalisations engagées souvent effectuées au pochoir. L'artiste avait aussi en 2015 poursuivi son engagement à Calais en réalisant plusieurs œuvres sur la crise des migrants

Les théories sur son identité se sont multipliées ces dernières années, rapprochant peu à peu Banksy du groupe Massive Attack. Jusqu'ici pourtant, rien n'était vraiment fondé. Ou, du moins, pas avant que la bombe ne soit lâchée... Un des membres de Massive Attack lui-même, le Dj britannique Goldie 3D, a révélé involontairement l'info dans son émission hebdo à ré-écouter ici.

Tag someone who needs to hear this. Check out @TheStreetsOf_

Une publication partagée par StreetArtGlobe (@streetartglobe) le

En gros, dans la même phrase, il a fait le rapprochement entre Banksy et un dénommé Robert, suggérant ainsi qu'il s'agirait de la même personne : « Donnez-moi une bulle, collez-la sur un T-shirt avec Banksy écrit dessus, et voilà. Ça se vendra. Sans vouloir manquer de respect à Robert. Je pense que c'est un artiste brillant, qui a révolutionné le monde de l'art ». Les détectives du net et les connaisseurs ont rendu leur verdict ensuite. Robert, c'est Robert Del Naja, le membre de Massive Attack. Banksy, Robert, Robert Del Naja... vous saisissez ? 

Cette conclusion ne vient que corroborer un propos déjà avancé il y a près d'un an. Un journaliste avait mis en commun les dates du concert de Massive Attack et les lieux où avait frappé Banksy à cette époque dans une enquête. A Toronto, au Canada, trois pochoirs étaient notamment apparus le 9 mai 2010, jour du concert du groupe...

Si l'info n'a pas été confirmée par l'artiste, il reste à espérer que rien ne viendra entâcher sa dextérité. Robert, il faut avouer que c'est légèrement plus désincarné.