La Méditerranée sera touchée par un tsunami d’ici 30 ans selon l’Unesco

© Pixabay

Mauvaise nouvelle : d'après l’Unesco, le risque de tsunami est de plus de 95% en Méditerranée dans les 30 prochaines années, ce qui oblige les villes côtières à rester prudentes ! On vous explique les causes de ce phénomène.

Un tsunami fort probable en Méditerranée

Voilà une nouvelle dévastatrice : la Méditerranée pourrait être touchée par un tsunami d’ici 30 ans. Cette nouvelle n’est pas à prendre à la légère puisqu'il s’agirait d’une quasi-certitude selon les propos de Vladimir Ryabibine, secrétaire exécutif de la Commission océanographique intergouvernementale de l’Unesco le 21 juin dernier. Les scientifiques estiment à plus de 95% la probabilité qu’un “tsunami ait lieu au cours des 30 prochaines années en mer Méditerranée. Ça pourrait engendrer de graves conséquences pour les villes en première ligne comme Marseille, Cannes ou encore Nice. Malheureusement, ces dangers potentiels sont très souvent surestimés en Méditerranée puisqu’ils y sont rarement rencontrés. Un travail de prévention devrait donc être réalisé, car le risque de tsunami devrait encore augmenter dans les prochaines années...

Élargissement du programme “Tsunamy Ready” de l’Unesco

Afin d’aider à la protection des tsunamis, l’Unesco a pris la décision d’étendre son programme appelé “Tsunamy Ready” à toutes les zones à risque dans le monde entier d’ici 2030. Il y aurait plusieurs milliers de sites concernés contre 40 villes situées dans 21 pays actuellement. Le but de ce programme ? S’assurer que 100% des populations côtières à risque soient prêtes à réagir face à une telle catastrophe. “Les tsunamis de 2004 et 2011 ont été un signal d’alarme”, a déclaré pour The Guardian Bernardo Aliaga, expert en chef des tsunamis à l’Unesco. Balayant de nombreuses côtes de l’Océan Indien le 26 décembre 2004, le tsunami le plus meurtrier de l’histoire, avait tué environ 230.000 personnes dans 14 pays. Pour se préparer de la meilleure des manières, il est nécessaire de pouvoir anticiper les tsunamis. À ce niveau, “des travaux ont été réalisés pour établir 12 centres d’alerte aux tsunamis couvrant la majeure partie de l’océan, y compris la Méditerranée”, relate Bernardo Aliaga. Parmi eux, cinq sont placés en Grèce, Turquie, Italie, France et Portugal.

Danger amplifié par le réchauffement climatique 

Mais pourquoi les tsunamis se sont autant amplifiés dans le monde ces dernières années ? Il semblerait que ce soit une nouvelle fois en raison du réchauffement climatique et de l’élévation du niveau des mers qui ne fait que s’amplifier. C’est notamment ce qu’a présenté une étude de 2018 modélisant les tsunamis à Macao, en Chine. Elle a révélé que l’élévation du niveau de la mer permettait aux tsunamis de se déplacer plus loin à l’intérieur des terres. Bref, la Méditerranée a tout intérêt à anticiper ce danger pour pouvoir se protéger un maximum de sa gravité !

C'est (quasi) certain: un tsunami frappera la Méditerranée d'ici 30 ans -  Heidi.news

Fin des articles