Des plaques commémoratives détournées partout dans Paris

Vous avez certainement déjà croisé une ou plusieurs de ses oeuvres urbaines au détour d’une rue, sur un immeuble, à côté d’une porte d’entrée du quartier latin, dans le 11e ou le 15e. Pourtant, Noonienoonienoonie est un street artiste qui reste peu connu du grand public. Son angle d'attaque ? Détourner les plaques commémoratives.

Noonienoonienoonie s'inspire des plaques commémoratives - habituellement consacrées aux personnes célèbres de l’histoire - pour en faire des plaques homemade, sur toile, transmettant des messages à la fois drôles, ironiques, et parfois à caractère dénonciateur. "ICI A vécu un élu qui n'a jamais été soupçonné d'embaucher un membre de sa famille dans des emplois fictifs", "DANS CET IMMEUBLE UN FANTÔME a hanté tous les occupants qui ont voté Le Pen le 23 avirl 2017"... il faut dire que les idées sont infinies, et Noonie les a.