Le Grand Palais va se métamorphoser

© Patrick Tourneboeuf

Bouhouh. De 2020 à 2023, le Grand Palais va fermer ses portes au public. Mais pour la bonne cause puisque le monument rouvrira ses portes totalement tranformée. A quoi va ressembler le nouveau Grand Palais, un siècle après sa création ?  

Un budget exceptionnel vient d’être débloquer pour la rénovation « historique » du Grand Palais : 466 M€, financé en partie par Chanel. C’est l’architecte François Chatillon, déjà en charge des monuments historiques et de l’agence parisienne LAN, qui va lui offrir une transformation spectaculaire. Le but : lui redonner son charme originel, mais pas que.

Selon Sylvie Hubac, à la tête de la RMN-Grand Palais, une des missions sera de « L’ouvrir, y faire entrer des publics qui n’y viennent pas. A l’heure actuelle, pour y entrer, il faut acheter un billet pour une exposition dans les Galeries nationales ou une manifestation sous la nef. Rien n’est en accès libre, et les touristes qui souhaitent visiter le bâtiment pour lui-même ne le peuvent pas. »

La principale nouveauté : ouvrir une « rue des Palais », Du square Jean-Perrin, côté Champs-Elysées, au Jardin de la Reine, côté Seine, elle sera traversante et ouverte à tous. Elle ouvrira sur des salles gratuites : sur l’histoire du Grand Palais, une librairie-boutique, une salle d’immersion dans les collections, et une galerie des enfants. Les abords du monument seront réaménagés et embellis et offriront aux passants un beau parcours de promenade à proximité des Champs-Elysées. Ce sera aussi le chemin pour accéder au Palais de la découverte et aux galeries d’exposition. Fini la queue interminable sous la pluie ou dans le froid ! 

Autre point qui pourrait vous intéresser : le bar panoramique situé sur la terrasse en profitant de l’une des plus spectaculaires vues sur Paris. On s'imagine déjà en train de boire un verre. La muséographie du Palais de la découverte sera également entièrement repensée, et une nouvelle ligne de programmation Arts et Sciences sera explorée.

Lieu phare des JO de 2024, le Grand Palais accueillera dans la Nef toute rénovée les épreuves d’escrime et de taekwondo en août 2024. On a hâte !

© LAN

© LAN

© LAN

© Francois Chatillon architecte