Île-de-France : les portiques de désinfection contre le Covid-19 débarquent dans nos supermarchés

  • Cindy V
  • News
  • Publié le 16 Avril 2021 à 10h30
DjordjeDjurdjevic

Ces tunnels de désinfection permettraient de lutter contre la propagation du Covid-19 en éliminant jusqu’à 99% des virus, bactéries et germes. Les portiques devraient s’installer dans les supermarchés et grandes surfaces de la région parisienne.

C’est comme un portique de sécurité dans les aéroports, mais pensé pour la sécurité sanitaire dans les lieux de grand passage. Une entreprise à Sartrouville en Ile-de-France fabrique ces portiques de désinfection afin de lutter contre la propagation du Covid-19. Ils fonctionnent avec des ultrasons, des lampes UV et une atomisation de solution hypochloreuse.

 

« Elimine 99,9% des virus, bactéries et germes en seulement 5 secondes »

Ces tunnels sanitaires existent déjà un peu partout dans le monde. En juin 2020, le président Vladimir Poutine l’avait installé dans sa résidence pour éviter tout risque de contamination apporté par ses visiteurs. En France, la Corse a été la première région à en proposer dans ses supermarchés l’année dernière, et l’édition 2020 de Cannes en proposait également.

Le portique « élimine 99,9% des virus, bactéries et germes en seulement 5 secondes », selon le fabriquant de l’entreprise First Distribution Soveclat (FDS) à Sartrouville dans les Yvelines. Cette entreprise de distribution de gros de produits d’entretien est la première à commercialiser ces portiques en Ile-de-France. La machine a été conçue en Chine et assemblée à Signes, dans le Var. Un portique coute autour de 7000 €, en plus de l’achat de pastilles pour la solution hypochloreuse, à renouveler tous les 2000 passages.

 

Comment le portique fonctionne ?

Pour être désinfecté de tout virus, l’utilisateur.ice doit passer 5 secondes sous le portique de 2,40 m, et peut être accompagné.e d’un caddy, d’une poussette ou d’un fauteuil roulant. Même les produits alimentaires seraient desinfectés. L’utilisateur.ice peut ressentir une légère brise de fraîcheur durant les 5 secondes d’utilisations, mais n’en ressort pas trempé.e.

L’efficacité de cet outil est due à trois niveaux de désinfection : « Les lumières ultraviolettes ainsi que les ultrasons permettent de fragiliser l’enveloppe du virus quant à l’acide hypochloreux, il s’attaque directement au noyau », selon Eric Naszalyi, l’un des deux associés de FDS.

 

Ces portiques sont-ils réellement efficaces contre le coronavirus ?

Pour FDS, l’acide hypochloreux est un antiseptique qui est très actif sur les bactéries, les champignons et les virus, et est encore plus efficace que l’eau de javel, sans en avoir les effets toxiques.

"A moins d’être trempée dans un bain ou d'avoir les vêtements imbibés, une personne ne peut pas être désinfectée entièrement." Alertait Olivier Bouchaud, du service des maladies infectieuses et tropicales, au CHU d'Avicenne, à Bobigny, à France 3. Si ces portiques ne fonctionnent pas complètement pour éliminer le virus, ils ne seraient qu’un geste barrière de sécurité sanitaire en plus. Reste à voir si les client.e.s des grandes surfaces ne se sentent pas trop protégé.e.s et feraient moins attention une fois le portique passé.

Fin des articles