Don du sang : plus de période d'abstinence pour les personnes homosexuelles

Les personnes homosexuelles peuvent désormais donner leur sang sans période d’abstinence ©SolStock

Contrairement aux personnes hétérosexuelles, les personnes homosexuelles devaient rester abstinentes pendant quatre mois pour pouvoir donner leur sang. Les députés ont donc voté ce mercredi 1er juillet la suppression de toute discrimination envers les homosexuels qui donnent leur sang.

La période d’abstinence d’un an a été réduite à quatre mois en avril dernier pour les homosexuels qui souhaitent donner leur sang, avant d’être complétement supprimée ce mercredi 1er juillet.
 

Une période d’abstinence supprimée  

La suppression du délai de quatre mois d’abstinence a été votée mercredi 1er juillet par les députés, dans le cadre de l’examen du projet de loi de bioéthique. « Les critères de sélection du donneur ne peuvent être fondés sur le sexe du ou des partenaires avec lesquels il aurait entretenu des relations sexuelles », ont inscrit les députés via un amendement du corapporteur Hervé Saulignac, cosigné par une centaine d’élus principalement de gauche. Les personnes homosexuelles et hétérosexuelles sont donc enfin égales devant le don de sang !

Fin des articles