Le premier festival pour lutter contre la grossophobie arrive à Paris

© I feel pretty

Le premier Gros Festival organisé par le collectif Gras Politique se tiendra les 23 et 24 mars au pavillon des canaux, dans le 19e. Le but : mettre en valeur les talents des personnes en surpoids et ainsi lutter contre la grossophobie.

A la suite du succès qu’a connu leur livre Gros n’est pas un gros mot, sorti en 2018, le collectif Gras Politique a décidé d’organiser un événement festif, dédié aux personnes en surpoids. Le collectif a réuni la somme en trois jours grâce à leur crowdfunding lancé en février pour organiser cet événement. Une belle surprise pour Gras Politique qui ne s’attendait pas à un tel succès. C’est pour Daria Marx, membre du collectif, « une bonne occasion de mettre en valeur des gens qui réussissent avec leur corps gros », et casser les préjugés, les idées reçues et les normes de la beauté actuelle. Ce collectif souhaite montrer que ces personnes en surpoids ont, elles aussi, une vie épanouie.

Cependant, l’idée du festival n’est pas de polémiquer sur la beauté du corps, mais plutôt de donner une nouvelle image des personnes en surpoids. Non, ces personnes ne restent pas sur leur canapé en attendant que le temps passe, oui ils ont des passions, des talents, et sont intelligents.

© Gros Festival


Au programme : Des vides dressing, des conférences sur la grossophobie, sur la parentalité et la grossesse des personnes grosses, des rencontres avec des influenceuses mode, un stand Gras Politique, des artistes et dessinateurs qui proposeront des portraits, et une grosse fête le samedi soir avec des performances burlesques.

Le dimanche, une grande scène proposera des conférences et animations sur le thème des corps différents. 

23 et 24 mars
Pavillon des canaux, 39 Quai de la Loire - 19e
Entrée libre et gratuite pour le festival

Evenement Facebook
Plus d’infos

 

 

Fin des articles