La gestuelle italienne des doigts pincés devient un emoji

Fernandel et la fameuse gestuelle italienne dans La loi c'est la loi (Christian-Jaque, 1958)

Si vous étiez en plein Pictionnary et que vous tombiez sur une personnalité italienne, il y a de fortes chances pour que vous fassiez ce fameux geste dit "des doigts pincés" pour la faire deviner. Cette gestuelle, que l'on peut completer d'un "ma che dici" ("qu'est-ce que tu dis ?"), vient d'être officialisée en emoji mais sa signification fait débat et prête encore à confusion. 

En février dernier, l'organisme américain Consortium Unicode a publié ses 117 nouveaux symboles qui seront intégrés sous forme d'emoji à nos smartphones cette année. L'un d'entre eux suscite de vifs débats sur la toile ; communément appelée "a cuopo", cette main fermée aux doigts joints est généralement assimilée à la culture italienne, mais certains internautes ont signalé que ce geste pouvait avoir d'autres interprétations...


Pour la p'tite histoire

À l'originie du projet, Adriano Farano, un Italien de 40 ans ayant vécu dans plusieurs pays, où il s'est rendu compte de la singularité de ce geste employé par les Italiens. Il y a près d'un an, il propose donc son dessin aux développeurs du Consortium. 


À chaque culture son interprétation

Emoji fondue, symbole trans ou encore personne en fauteuil roulant viendront s'ajouter à la large panoplie de 3178 emoji. En ce qui concerne les doigts pincés, cet emoji controversé livre différentes significations selon les endroits du globe où il est utilisé ; en Inde, il est employé pour demander si quelqu'un a faim, en Israël on l'utilise pour demander si quelqu'un est en colère, dans le monde arabe, comme un appel au calme et dans le porno comme une invitation au fist-fucking. 

En tout cas, quelle qu'en soit notre utilisation, on est certain d'y devenir accro !

Fin des articles