Espace Richaud : une exposition met en lumière les métiers de l’ombre

© Olympe Ditner

L'Espace Richaud de la ville de Versaille accueille les œuvres exceptionnelles du jeune artiste contemporain Arnaud Adami jusqu'au 20 novembre. Dans un lieu chargé d’Histoire, l’artiste tente d’inscrire à l'huile l’histoire des livreurs, des aides soignants et autres corps de métiers dits de l’ombre.

Ce matin vous avez croisé les éboueurs au levé du jour, ou alors vous avez commandé un Mcdo en rentrant du taf ? Pour booster un peu votre semaine, on a une exposition gratuite qui vaut le détour. Il s'agit de celle d’Arnaud Adami, qui présente notamment une série de sept peintures réalisées pour l’Hôtel-Dieu de Paris, illustrant les différents corps de métiers représentés comme des figures de l’ombre dans notre société.


Rendre visible le monde ouvrier à travers l’art contemporain et ancien

Que ses modèles soient aides-soignants, livreurs, éboueurs ou bouchers, Arnaud Adami les peint et précise leur existence autant que leur importance dans le plus vieil hôpital de Paris. Les œuvres figuratives du jeune peintre ont pour objectif de questionner le public sur la société actuelle et ses valeurs. Il souhaite mettre en lumière les métiers invisibles auxquels nous ne prêtons pas ou peu attention, mais surtout montrer leur importance. Et pour ce faire, il passe par des influences contemporaines et anciennes et nous dévoile ce qu'il appelle le « prolétariat contemporain ». Des portraits de livreurs le menton levé, les ronds des applications de livraison avec le seflie des livreurs peints sur une feuille d’or, le portrait d’un livreur assis sur une chaise royale dans ce qui ressemble à un château, autant de références au classicisme qui mettent en exergue ces modèles.

Mais Arnaud Adami aime aussi s’amuser. Il a même joué le rôle de l’artise en travaillant dans un mondial relay et en peignant ses collègues, tout en jouant l’ouvrier à l’école des Beaux-Arts. Dans cette exposition, il s’est notamment amusé à présenter des peintures qui reflètent les mauvaises conditions de ces métiers, en opposition à celles qui les mettent en lumière. Par exemple, il peint la chute d’un livreur dans la neige, ou un accident de la route. Il représente également très bien la patience des livreurs qui attendent leur client ou encore la concentration des soignants en train d’opérer. Mais ce qui est vraiment amusant dans cette exposition, c'est qu'on a vraiment l'impression d'être face à une photo, manifeste du talent de ce jeune peintre. Entre les détails incroyables de ces œuvres et l’illustration détaillée des émotions, c’est un réel upercut artistique que nous propose la Ville de Versailles. 

Un lieu historique pour intégrer les gens oubliés dans l’Histoire

Ce lieu chargé d’Histoire accompagne le propos de l’artiste mais fait également résonner le choix des œuvres présentées. La politique culturelle de l’Espace Richaud conjugue la formation, que représente le jeune artiste, avec le patrimoine et la création qu’on retrouve dans ce lieu historique qui s’est transformé en lieu culturel en 2015. Les peintures d’Adami ont donc une place toute particulière dans cet ancien hôpital royal, monument emblématique d'une ville associée à la royauté qui constitue un écrin significatif pour cet artiste qui porte la voix des ouvriers à travers ses œuvres figuratives.

La série des aides-soignants et des bouchers prend d’autant plus de sens grâce à la scénographie de Benjamin Gabrié. Une cimaise en aluminium brossé qui présente cette dernière série fait ainsi penser au plan de travail d’une boucherie ; une bâche industrielle qui englobe la série des aides-soignants fait écho aux rideaux des hôpitaux. À la vue de ses œuvres, vous ne pouvez qu’être ébloui par le travail artistique effectué, mais aussi par le lieu qui le présente. Profitez de cette exposition exceptionnelle pour entrevoir ces "figures de l'ombre" d'un œil élogieux et découvrez le travail ingénieux de ce jeune artiste prometteur ! 


Exposition Arnaud Adami Les figures de l'ombre 

78, boulevard de la Reine – Espace Richaud, Versailles (78) 
Du mercredi au vendredi de 12h à 19h et le week-end de 10h à 19h
Entrée libre 
Plus d'infos 

Fin des articles