5 grands changements attendus dans les transports parisiens en 2023

© Alexandros Michailidis

Prolongement des travaux, nouvelles lignes, bus autonomes… voici les principaux changements attendus dans les transports parisiens pour 2023.

Oui, nous voilà (déjà) en 2023. Et pour cette nouvelle année, quelques changements sont attendus du côté des transports en commun. Même si la hausse du prix du pass Navigo à 84,10€ contre les 75,20 est la 1ère chose à laquelle on pense, d'autres nouveautés devraient vous redonner le sourire. On vous dit tout.


1. Six nouvelles stations sur la ligne 11

La ligne marron inaugurera en 2023 six nouvelles stations ainsi qu'un nouveau terminus nommé Rosny-Bois-Perrier. Pour ce prolongement du métro parisien vers l'Est, son trafic sera interrompu du mardi au jeudi inclus à partir de 22h jusqu’au 28 septembre 2023. En attendant, les usagers sont invités à se reporter sur les lignes de métros, bus, RER et tramway en correspondance. La RATP détaille que ces arrêts vont permettre de réaliser les essais des nouvelles rames MP14 sur la ligne existante dans la perspective du prolongement. 


2. Bus 100% autonomes

Au 1er trimestre de cette nouvelle année et après plusieurs essais, le bus 393 Sucy-Bonneuil/Thiais-Carrefour de la Résistance, 100% autonome sur près de 6 km, devrait accueillir ses premiers voyageurs. Il sera long de 12 mètres et aura une capacité de 18 places assises.


3. Fin de l'automatisation de la ligne 4

Après de longs travaux et plusieurs millions d'euros de budget, la ligne 4 reliant Bagneux et Porte de Clignancourt devrait être enfin automatisée d'ici la fin de l'année 2023. Une bonne nouvelle pour les nombreux usagers de la ligne rose (700 000 voyageurs par jour), IDFM ayant exigé de nombreuses fermetures le soir et le dimanche.


4. Une nouvelle ligne de Tram entre Clamart et Croix-de-Berny

Attendue à l'horizon mi-2023, la nouvelle ligne de tram T10 va relier Antony à Clamart. En seulement 20 minutes, elle desservira 13 stations et traversera 4 communes : Clamart, Le Plessis-Robinson, Châtenay-Malabry et Antony. 


5. L'arrivée des premiers RER NG

En attendant la mise en service du prolongement du RER E entre Haussmann-Saint-Lazare et Nanterre (Hauts-de-Seine) programmée pour 2024, les usagers pourront bénéficier des nouveaux RER NG, plus vastes et lumineux. IDFM, qui a financé l’achat de 255 exemplaires, a pour objectif de les mettre en circulation d'ici septembre 2023 sur la ligne E, puis plus tard sur la ligne D.

Fin des articles