Un baleineau aperçu dans la Seine !

  • La Rédac'
  • News
  • Publié le 1 Avril 2020 à 10h24
Un baleineau d'avril égaré loin de son milieu naturel

(BALEINEAU D'AVRIL) Si les Parisiens sont habitués à voir des mouettes zoner le long de la Seine, ils ne s’attendaient pas à voir un visiteur de taille s’aventurer dans les eaux de la capitale ce matin.

Alors qu’on vous parlait il y a peu de la nature qui reprend ses droits en temps de confinement ou encore de cet artiste qui imagine un Paris complètement changé, un étrange visiteur est venu inspecter Paris ce matin.


Un cétacé égaré loin de son milieu naturel

En effet, alors que toute la ville est confinée à la maison, certains irréductibles partis faire leurs courses ainsi que les employés en route pour le travail témoignent avoir aperçu très tôt, vers 7h du matin, d’étranges mouvements venir de la Seine avant d’apercevoir la queue de l’animal sortir de l’eau. 

« C’est la première fois qu’on voit quelque chose comme ça à Paris, c’est incroyable on a cru halluciner ! », témoigne Lisa, partie acheter son pain ce matin. 

Fréquent dans les eaux de la Manche, mais beaucoup moins pour les riverains du 15e arrondissement, il s’agit à priori selon certains biologistes d’un petit baleineau. Long d’environ 6 mètres, l’animal s’est sûrement égaré en raison des courants de mars et du peu d’activité fluviale ces dernières semaines. 

Un cas inhabituel qui n’est malheureusement pas isolé, puisqu’il arrive que des créatures marines s’égarent de leur tracé habituel lors des changements de courants, et encore plus en raison des dérèglements climatiques actuels. 


L'animal rapatrié en toute sécurité

Une présence qui a tout de suite alerté les spécialistes, puisque cette espèce requiert un environnement et un espace qui ne correspondent pas tellement aux caractéristiques de la Seine. Inquiets, certains ont ainsi contacté les urgences bien que débordées, pour ne pas risquer de mettre en danger les riverains mais surtout le petit baleineau.

Pour sa sécurité, l’animal a ainsi été escorté en toute sécurité jusqu’à la Manche (tout de même à 200 km de là!) et plusieurs services ont été réquisitionnés pour aider l’animal à retrouver son milieu naturel. Une situation particulièrement spectaculaire pour les policiers et riverains qui ont assisté à la scène, qu'ils ne sont sûrement pas prêts d'oublier.  

Une visite insolite, qui aura au moins illuminé la journée de plus d’un Parisien (du moins ceux qui habitent en bord de Seine) ! 

¡ lıɹʌɐ,p uossıod un à ǝnbsǝɹd ʇıɐɹıoɹɔ uo

Fin des articles