[VIDEO] Les danseurs de l'Opéra de Paris comme vous ne les avez jamais vus

© Stature of Gods

Attention coup de cœur ! Stature Of Gods, c'est un court-métrage de trois minutes plein de poésie signé Arthur Valverde, qui nous conte la beauté de l'Art et de Paris. On y contemple les danseurs de l'Opéra de Paris et du Royal Ballet of Flanders se confondre avec les statues de la ville. Avec minutie et fulgurance, il explore l'art du mouvement, et nous permet grâce au slow motion d'apprécier « l'incroyable faculté de notre œil à pouvoir admirer ce qu'il se passe dans un infime laps de temps ». Une perle. 

Dévoilé hier, le court-métrage a remporté le prix de la meilleure cinématographie lors du festival international du film de mode Jolla. Du pont des Arts à la place du Trocadéro en passant par les couloirs du métro aérien, le film offre un nouveau regard sur la capitale. On contemple les muscles des danseurs de ballet qui s'étendent et s'étirent ; on s'arrête, fascinés, sur leurs regards vers le lointain et la précision de leurs mouvements, comparable à la beauté immobile des statues figées dans le temps.


"Dans toute création sincère, il y a de la beauté"

Le réalisateur et le chef opérateur ont façonné, un peu comme des sculpteurs modernes, leurs propres visions de la beauté : « Les danseurs sont capturés dans un moment si lent qu'ils deviennent presque des dieux pour un instant, leur corps devient un art comparable à celui des statues », explique Arthur Valverde. 

Le réalisateur est autodidacte, il navigue entre Paris (où il a vécu huit ans) et New York. Pour Stature of Gods, il a choisi ceux qui pratiquent une discipline qui demande rigueur, persévérance et précision pour atteindre la perfection. Ils se nomment Victoria Dauberville, Thomas Docquir et Paul Marque, et sont danseurs du ballet de l'Opéra de Paris ou du Royal Ballet of Flanders.

Quand on y regarde de plus près, les vêtements des danseurs proviennent de chez Pigalle Paris, qu'on ne présente plus, et Hoffalt, label parisien dédié aux vêtements de ballet, qu'on trouve exclusivement à la Galerie de l'Opéra de Paris. Une ode à la capitale, vous dites ? 

On se demande si finalement, le plus beau, ce n'est pas cette articulation du mouvement et de l'immobile, du temps qui s'arrête et qui s'écoule, et la perfection de l'Homme devenant art. Bref, on a adoré. 


Stature Of Gods
Réalisé par Arthur Valverde
Avec Victoria Dauberville, Thomas Docquir et Paul Marque