La RATP lance une nouvelle appli pour aider les accros du smartphone à traverser la rue

Un prêtre attendant de tester la bêta version d'AMY afin de traverser en toute sécurité © iStock

Vous avez perdu tant d'intérêt pour la vie que votre smartphone a remplacé vos globes oculaires ? AMY est une nouvelle application, co-développée par la RATP. Son objectif est de sauver la vie aux piétons qui traversent sans regarder à gauche puis à droite comme nous l'ont sagement enseigné nos parents. 

En janvier dernier, on recensait 11 décès de piétons à Paris et en petite couronne, soit 6 de plus qu'en 2019. Plus du double ! La faute à nos smartphones ? La RATP prend le contrepied et teste dès le 5 mars son application AMY à Vélizy, dans les Yvelines. Connectée aux feux tricolores, elle prévient les piétons qui traversent les yeux rivés à leur smartphone via une notification, une vibration, une baisse du volume des écouteurs et par là l'augmentation du volume du "gong" du tramway. 

Un combat ambivalent contre les "smombies"

Une relation amour-haine s'installe entre les "smombies" (contraction de "smartphone" et "zombies) et le reste du monde, qui entre en lutte contre ces individus qui déambulent sans tenir compte de leur environnement. Si l'idée vous dit quelque chose, c'est parce qu'elle se concrétise après un an : Benjamin Charles, chef du projet au sein de la RATP et CEO de AMY avait présenté cette solution co-développée par la start-up Copsonic, s'associant à la Régie autonome des transports parisiens au salon Vivatech en 2019 à Paris. 

Pour l'heure, la RATP teste le dispositif à Vélizy pendant environ un mois. "On a bien conscience qu'on ne va pas faire télécharger encore une appli alors que les gens en ont déjà 150, indique Benjamin Charles. L'idée est de proposer un système duplicable qui puisse s'intégrer facilement et de le commercialiser cette année." indique Benjamin Charles au ParisienL'occasion de rester en vie, mais aussi de se responsabiliser vis-à-vis de notre usage des smartphones ?

Fin des articles