Airbnb développe un algorithme « anti-fêtards »

© gorodenkoff

Airbnb veut clairement en finir avec les fêtards ! Pour cela, l’entreprise travaille sur une technologie capable de détecter les petits mâlins qui utiliseraient la plateforme pour se la coller jusqu'au petit matin. 

Airbnb, l’incontournable service de plateforme de location de logements, souhaite éradiquer de sa plateforme, les utilisateurs en quête d’un bon spot où passer leurs soirées arrosées. Cette problématique n’est pourtant pas nouvelle… Depuis le début de la pandémie, l’entreprise fait tout pour régler la situation. Car oui, sur Airbnb il n’est pas rare que des propriétaires retrouvent leur logement sens dessus dessous après avoir fait confiance à certains voyageurs. L’entreprise développe alors un algorithme capable de détecter les profils de « fêtards ».

Etablir un portrait type

Airbnb, prend en compte plusieurs facteurs pour détecter ces faux voyageurs : le manque de commentaires positifs sur votre profil, un séjour de très courte durée, la location d’un logement proche de votre domicile ou encore un profil récemment créé … Tant d’indications qui pourraient interroger Airbnb sur vos réelles motivations à utiliser leurs services.

Alors que cette technologie est testée depuis quelques mois en Australie, la plateforme assure qu’elle aurait permis de diminuer de 35% les fêtes non autorisées. Elle devrait être déployé par la suite aux Etats-Unis et aux Canada. D’ailleurs, sur le sol américain il sera tout bonnement interdit aux moins de 25 ans de réserver un logement en l’absence de commentaires positifs. Certains vont déchanter …

Fin des articles