Pépite : La Plus Petite Maison de Couture, une friperie haute couture

  • Zoé Stene
  • Mode
  • Publié le 29 Mars 2022 à 14h24
La Plus Petite Maison de Couture, 2, rue Sauval – 1er, Paris

« Un jour, M. Cardin me dit : “Regardez-moi ce qu’ils m’ont jeté par terre !” Il y avait une tonne de petites miettes de tissu jonchant le sol. “Ramassez ça et jetez-les sur ce tissu blanc. Maintenant vous cousez chaque petit morceau coloré sur le tissu, vous m’en faites une robe et vous la vendez 10 000€ !” » Voilà comment Pierre Courtial, jeune apprenti du grand couturier Pierre Cardin, a appris que même dans la mode : rien ne se perd, tout se transforme.

C’est au détour d’une balade dans le quartier Saint-Honoré que l’on décide de s’arrêter devant cette minuscule échoppe vintage. Sur le trottoir, un jeune garçon a installé sa machine à coudre et créé une robe colorée devant quelques passants amusés. « Bienvenue dans la plus petite maison de couture de Paris », nous lance le couturier. Effectivement, à bien y regarder, l’endroit ne doit pas faire plus de 10m2. Pas étonnant qu’à l’instant où le soleil pointe le bout de son nez, Pierre Courtial s’installe sur le pavé : « Il y en a qui font ça dans des salons avec des dorures, moi je fais de la haute couture au rez-de-chaussée. »

La passion de Pierre pour la fringue remonte à l’enfance : « J’arrêtais les gamins dans la cour de récrée pour toucher leurs doudous. Aujourd’hui, quand je marche dans la rue, ça m’arrive encore de toucher les vêtements des passants. » Après un détour dans l’ingénierie mécanique, le jeune Pierre reprend ses esprits et décide de monter à Paris pour étudier la mode. Il croisera ensuite le chemin de Pierre Cardin, duquel il deviendra tour à tour le stagiaire, le disciple et enfin, le directeur artistique de la maison. « C’est lui qui m’a tout appris… à sa mort j’ai eu envie de reprendre cette ancienne friperie pour y ouvrir La Plus Petite Maison de Couture de Paris. »



À la croisée entre la friperie, la maison de couture et l’atelier de confection, la jolie boutique est remplie d’une centaine de vêtements datant des années 50 et 60, pour la plupart customisés par l’aiguille affûtée du jeune prodige. « Un vêtement c’est des centaines d’heures de travail ! Dès qu’il est vieux, on le jette, alors qu’il suffit d’avoir un peu d’imagination pour en faire une nouvelle création. »

Pourquoi faire venir des vêtements confectionnés à l’autre bout du monde, alors qu’un couturier de talent travaille juste en bas de chez nous ?

La Plus Petite Maison de Couture
2, rue Sauval – 1er
Tél : 06 83 99 81 53
Retrouvez La Plus Petite Maison de Couture sur Instagram

Fin des articles